vous avez dit pesco végétarien ?!

Késaco ! Bon, j’ai dit que je n’avais ni chapelle ni tabou ni à priori mais je dois admettre que j’en ai un ! Je souhaite éliminer la viande de mon alimentation mais pas la chair ! Nuance importante, inspecteur Watson ! Donc à moi les petits poissons, et les gros aussi, à moi les crustacés et les mollusques, les crevettes d’eau salée et les écrevisses ! Ca c’est pour le monde animal ! A moi aussi les oeufs et le lait et le miel ! Je n’y suis ni rebelle ni allergique ! J’essaie tout simplement de changer d’alimentation ! Je ne suis pas vegan ! Qui sait un jour je le serai ! Je ne suis pas végétarien au sens strict du terme ! Je suis pesco végétarien et cela correspond en fait à l’alimentation des îles, riche en poisson, riche en feuillages, riche en racines!

J’essaie d’éviter le sel et son sodium néfaste, et je le remplace par de la sauce soja… Le sucre, je l’abhorre : ou il est miel naturel ou il n’est pas ! J’aime le piment mais j’essaie d’utiliser plutôt les piments végétariens, et le poivre je souhaite le remplacer le plus possible par de la poudre de clou de girofle ! Et je souhaite manger au maximum bio tant que mes ressources financières me le permettent !

Dans pesco végétarien il y a aussi végétal. Mes alltime favorite sont gombo, épinard, radis et endive mais il n’y a pratiquement rien de végétal qui me repousse ! Dans les végétaux il y a la famille racine avec le père l’igname, la mère le dachine (madère), le fils le chou caraïbe (le malanga) et le saint-esprit le manioc ! Et je ne me contente pas de ce triptyque car j’y associe tous les saints, les orixas, les runes, les anges, les archanges, les démons, appelez-les comme vous voudrez, les fétiches, les esprits de la bonne mangeaille tropicale : j’ai nommé le maïs, les haricots, rouges, noirs, blancs, les pois du bois, les pois chiches, les lentilles, les bananes plantain, le fruit à pain, la banane verte, les patates douces et n’oublions pas, last but not least, les pommes de terre !

Mon rêve d’enfant ce serait de ne cuisiner que dans des feuilles de bananier ou de maïs à la mode tamale sur des braises chaudes lentement, lentement, tout doucement ! Vous commencez à me situer ! Non, je ne suis pas un doux dingue, quoi que, en y réfléchissant bien… !

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s