chyen varé mwen chyen foré mwen

Mars  1967, le 20 mars 1967 ! C’était en  1967 ! 50 ans déjà ! Un colon dénommé Snrsky , propriétaire de magasin à Basse-Terre, jetait son berger allemand sur un infirme guadeloupéen, Raphael Balzinc, en lui disant « dis bonjour au nègre ! Cette affaire allait déclencher des événements qui allaient mener deux mois plus tard à Pointe-à-Pitre à une série d’affrontements entre forces de l’ordre et manifestants qui laisseront de nombreuses victimes à la Guadeloupe ! Les archives ont été classées secret défense et vont être libérées à la consultation à partir de mai 2017….

Sonny Rupaire (1940-1991) écrira plus tard ce poème « Chyen »qui me saute encore à la gorge.

Je me souviens:  j’avais entre 15 et 16 ans quand ce poème est paru et c’est de lui que date ma première prise de conscience politique. Celui qui me l’a lu s’appelle  Emile  Mondésir ! Un Martiniquais ! C’est aussi lui qui faisait cette boutade et qui m’est restée jusqu’à aujourd’hui: la France bon, la France bon , la France bon– manman ! Parfois il variait et remplaçait la France par Bondié ! Ma première prise de conscience politique je la lui dois ! Son frère Edmond  Mondésir faisait des études de philo à Aix en Provence et était un grand champion de ping-pong et il jouait le gwoka ! Je me souviens qu’Emile prenait ses vacances dans les pays de l’Est. Son père comme le mien travaillant au ministère de l’industrie, nous sommes un jour partis en vacances en colonie ensemble, je ne sais plus où. en Savoie ou dans les Pyrénées, en Dordogne, je ne sais plus. J’habitais à Bagneux, il habitait dans le 14ème arrondissement de Paris, rue Ducouédic, si ma mémoire est bonne ! Puis ils sont venus habiter à Bagneux et c’est là que nous avons commencé à tisser une amitié profonde. Non seulement il m’a enseigné la politique, mais aussi les échecs, les dames, les dominos et le tarot. c’était aussi un redoutable joueur de belote et comme nous faisions des paris j’ai perdu plus d’un disque trente-trois tours entre ses mains ! Celui dont je me souviens le plus est le double album de Jimi Hendrix Electric Ladyland que je venais d’acheter en Angleterre et qui était interdit en France à cause de sa couverture où figuraient une vingtaine de femmes complètement dénudées. Puis il est reparti vers la Martinique après avoir terminé ses étues et est devenu prof d’histoire et je ne l’ai plus revu jusqu’en 1999 où il est passé me voir de passage sur la région parisienne . Nous nous sommes revus quelques mois après, il avait des problèmes de sciatique et il venait en métropole pour se soigner ! c’était mon premier révolutionnaire ! il m’a fait connaître ensuite l’AGEG, l’AGEM ! Merci mille fois l’ami Emile qui m’a décillé les yeux !

CHYEN

Chyen varé mwen
Chyen foré mwen kon nenpòt ki jan férèdchyen
Chyen a zòrèy-la foré mwen

Tout tèt a klou an mwen pé tòd si an ka manti
Manch a mato an mwen pé fann si an dépalé
Mwen pa té moun a misyé-la ni an blan ni an nwè
Mwen pa manjé manman poul a-y ni an blan ni an nwè
E magré sa

Chyen foré mwen
Chyen varé mwen
Chyen foré mwen kon nenpòt ki jan férèdchyen
Chyen a zòrèy-la varé mwen

Mwen ka kenn wòch ka èspéré on simèl soulyé
Zongonn an mwen ka angoudi anba solèy-la
Zòrèy-la sòti la’y sòti byen mèsi byen doubout
Mé poukisa?

Chyen varé mwen
Chyen foré mwen
Chyen varé mwen
kon nenpòt ki jan férèdchyen
Chyen a zòrèy-la foré mwen

Tout maléré zanmi an-mwen lévé gawoulé
Vil Bastè mété’y ka chofé
Kon chabon kanpèch
Zanmi a zòrèy fè-y pati an dousin kon kapon
Tout politisyen, Monsengnè an dousin kon kapon
E tousa davwa

Chyen foré mwen
Chyen varé mwen
Chyen foré mwen
Kon nenpòt ki jan férèdchyen
Chyen a zòrèy-la varé mwen

Lalwa désann kon dlo
Lawmé désann kon koko
Yo rété moun pa krèy
Rété tout moun : vèt kon mi
Politisyen hélé : « Nèg-la aséfyé! »
Aséfyé
Voyé lawmé pou kalmé yo
Aséfyé
Aséfyé
Yo obliyé

Chyen varé mwen
Chyen foré mwen
Chyen varé mwen
Kon nenpòt ki jan férèdchyen
Chyen a zòrèy-la foré mwen

Chyen tanlontan
Chyen jòdijou : menm zannimo-la
Moun a sou lontan
Moun a sou jòdi : menm moun-la
Nèg-mawon lontan : jòdijou méléré maléré
Douvan yo, sé menm chyen-la
Moun-a-sou é lawmé
Mi sé pou sa

Chyen foré mwen
Chyen varé mwen
Chyen foré mwen
Kon nenpèot chyen ki jan férèdchyen
Chyen a zòrèy-la varé mwen

Chyen Nouyòk
Chyen Bastè
Fwè-mwen
Gay jan yo ka sanm?
Moun-a-sou Nouyòk
Moun-asou Pari :yo ka sanm
Nèg Harlèm é nèg Badibou
Ka sanm kon maléré
Sé menm jan-la

Chyen varé nou
Chyen foré nou
Chyen varé nou
Kon nenpòt ki jan férèdchyen
Chyen a zòrèy ka foré nou

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s