cuisine éconochic

Quand on évoque la cuisine française on parle généralement de plats et boissons triés sur le volet, sophistiqués comme il se doit, dans des environnements luxueux et donc forcément hors de prix. L’éconochic que je suis a une toute autre vision. La haute cuisine ce n’est pas la cuisine bourgeoise au sens où l’on entend le mot bourgeois (et immédiatement quand j’entends bourgeois j’entends cette chanson:
les bourgeois c’est comme les cochons, plus ça devient vieux , plus ça devient bête, les bourgeois c’est comme les cochons, plus ça devient gros, plus ça devient con,
je crois qu’elle est de Brel). Bourgeois au sens de familial peut être. Pas au sens de parvenu. Il y a un tas de choses dans la gastronomie française qui disparaissent sans que personne n’y trouve à redire. Quelques nostalgiques. La cuisine de bistro pour moi c’est de la haute cuisine quand c’est une famille qui se retrouve aux fourneaux. C’est une vision un peu réductrice, je sais, surtout quand on sait que maintenant la plupart du temps dans les restaus, le patron ou la patronne peut ne pas savoir cuisiner et que dans l’arrière-cuisine le cuistot c’est un immigré. Il peut bien sûr y avoir un chef tout ce qu’il y a de plus français mais la main d’oeuvre essentielle, ce sont les aides de cuisine de la même façon que ce sont les petites mains qui réalisent la robe dessinée par le grand couturier. Moi je pense que quand on voyage il faut s’imprégner des coutumes populaires sinon autant rester chez soi. Si par exemple vous venez en France pour boire du Coca autant rester chez vous, ça ne va pas vous dépayser. Moi je vous propose de boire si vous aimez le coca, un vittel fraise ou citron, un diabolo menthe ou fraise, un sirop d’orgeat ou un verre d’antésite ou un orangina; si vous aimez la bière variez les étiquettes, vous buviez de l’Heineken alors essayez la Kro, la Fischer, la Pelforth, voire un Picon bière, un tango ou un monaco. Variez aussi vos eaux : Evian, Badoit, Vittel, Perrier ! Vous aimez les sandwichs pourquoi pas au lieu du Mac Do un pan bagnat. Au lieu de la crème brûlée pourquoi pas un éclair ou un mille-feuille. C’est aussi ça la France. Le radis beurre, l’oeuf dur, le café avec son verre d’eau, la tartine beurrée, le céleri rémoulade, la salade niçoise plutôt que la Cesar salade, le pâté avec les petits cornichons, ça fait du bien où ça passe et le porte-monnaie n’en pâtit pas plus que ça. En France mangez des pommes comme Chirac ou de la tête de veau (bien, moi je n’ai jamais goûté à la tête de veau, va falloir que je m’y mette, ni aux pieds de porc, ni au fromage de tête). Des pommes, des poires, des myrtilles, des framboises, des abricots, des pêches, des prunes, du raisin, faites le plein de vitamines ! En France mangez des haricots verts, mangez des endives, de la mâche, de le feuille de chêne, de la scarole… mangez des grenouilles et du lapin, de l’agneau du pré salé et du veau et des escargots, des huîtres, des moules à toutes les sauces, n’ayez pas peur de l’inconnu, bientôt la saison des champignons, allez y franchement, savourez (oublions ne serait que l’espace de l’automne les champignons de Paris et autres shi-take et savourons les girolles, les chanterelles, les bolets). Quant aux fromages arrêtons de n’acheter que de  l’inodore incolore, recherchons au contraire les saveurs, les odeurs, les parfums des centaines de fromages que nous propose le plus commun des fromagers. Osons, que diantre !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s