Macron is the new neutral

Orange is the new black est une série américaine dont j’ai vu quelques rushes publicitaires sur  CNews, me semble-t-il ou BFMTV . On en est actuellement à la saison  5 , ce qui signifie que la série Netflix a débuté en 2013. Le nom de la série au Québec est L’orange lui va si bien ! Orange est inscrit en lettres noires ou blanches selon les affiches et black en orange ! Le titre m’intrigue ! De quel orange s’agit-il ?     Orange Hermès ou orange mécanique ! Je ne suis ni styliste ni mécanicien ! Le titre  comporte une sorte d’irrévérence déjantée absurde et me questionne ! Pour en avoir le coeur net je suis allé questionner google et vlan voilà sinon la réponse (en anglais) ,  du moins un élément de réponse !

Pour résumer : au commencement il y eut une phrase de Diana Vreelan qui écrivit un jour un article disant : Pink is the navy blue of India ! Puis l’industrie de la mode a ré-interprété la phrase x is the new y en x is the new black où x peut être remplacé par tout type de couleur  qui vienne en supplanter une autre, le noir étant considéré comme la couleur neutre qui ne se démode jamais. Pensez à « la petite robe noire » de Guerlain par exemple. Par exemple au lieu de dire  les tendances de la mode pour  cette année seront au rose, on dira pink is the new black. Ou en français rose est le nouveau noir ! Et on va jusqu’à dire gray is the new neutral  (gris est la nouvelle couleur neutre)!

Le titre vient en fait du livre éponyme de Piper Kerman : »Orange is the new black : my year in a women’s prison« . Selon ce que j’ai pu visualiser sur la bande annonce c’est une série qui se passe aux Etats-Unis dans un cadre pénitentiaire. Un pénitencier pour femmes dont certaines sont vêtues en orange (en ce qui concerne l’héroïne ) et d’autres dans une sorte  d’uniforme beige-gris (la majorité). Il semble régner dans ce centre correctionnel un joyeux bordel, de la promiscuité, de la violence mais aussi beaucoup de joie de vivre  malgré la marginalisation! On se croirait au bahut ! C’est un film comme l’annonce la série sur la quête de soi derrière les barreaux.. J’ai identifié  rapidement  le personnage central, qui évolue dans un univers multi-ethnique à majorité latino et noir . Je sais qu’aux Etats-Unis une grande majorité des détenues est noire et latino et j’imagine avant même de voir la série qu’il y aura des conflits interraciaux à la pelle ! OITNB à voir en VOST, yes sir !

Je sais que cette série marche bien et le premier qui m’en a parlé est mon fils Lorenzo  en décembre ! Mais moi qui je ne suis pas particulièrement attiré par une sitcom en milieu carcéral je n’ai pas donné suite. D’où mon étonnement quand ma fille Iara, me signale sur Facebook black is the new noir , un podcast sur Arte Radio qui se pose la question : c’est quoi être jeune et noir en France pour un trentenaire en 2017 ? Voici le pitch ! « Un nouveau podcast mensuel où trois trentenaires sympas d’origine antillaise et africaine partagent leur expérience. Un regard afropop sur le quotidien.
A l’occasion de la Saint-Valentin, Mélanie raconte sa fascination, enfant, pour les couples de couleur dans les séries américaines. Kévi analyse la fétichisation étrange des couples mixtes dans la publicité, et François évoque sa relation compliquée avec les vidéos X dites « interraciales ».

Noir is the new black 

Au sommaire de ce numéro 1  « les relations interraciales pour les nuls » puisqu’on est tout près de la Saint Valentin !

Au micro trois Noirs, sympas nous dit-on, qui se revendiquent comme tels: Mélanie Wanga (journaliste société et popculture, qui abandonne twitter pour une newsletter mensuelle, féministe, métisse, mère normande et père ivoirien), François Oulac (martiniquais,  journaliste culture et société  avec des collaborations à Libération, Slate, Rue 89, Brain Magazine, Street Press), Kévi Donat  (martiniquais, études à Sciences Po Rennes, hautes études en santé publique, guide touristique de Paris noir)!

J’ai une première remarque  : n’aurait il pas été intéressant d’avoir aussi un ou une noir(e) un vigile noir, un  policier noir, un vendeur à la sauvette noir, un chauffeur de bus noir, une coiffeuse noire, un taulard noir et confronter les expériences trentenaires et à partir de là essayer de dresser un portrait plus contrasté de la black attitude 2017 ? Ce serait moins sympa ? OK rajoutons alors un rappeur et un sportif ! J’imagine qu’une suite est prévue avec quelques losers black de la mondialisation ! J’en doute car dans la suite j’ai entendu comme profession greffière ! Que veut dire ce sympa en tête de la rubrique ! j’ai ma petite idée  ! il suffit de regarder les profils des interlocuteurs sympas (deux journalistes et un guide touristique haut de gamme). La France qui réussit, des petits Macron neutres ! Macron is the new neutral ! Nègre Joyeux, Nègre en Marche, Emmanuel est le nouveau neutre ! Ce Zamor est le new neutral  et la France est the new  Comtesse du Barry !

Car si l’on pousse la formule x is the new y à son paroxisme en gardant black comme proposition y on peut avoir :

Gay is the new black qui immédiatement se décline lui en gay is the new nigger

Buddy is the new nigger selon Whoopi Goldberg

Blood is the new black

The Arab is the new nigger

The white man is the new nigger, vision de white supremacist

Noir est le nouveau noir comme le décrétait Madame Figaro en mars 2014

Thug is the new N word (vision du magazine Ebony)

Je souhaite tout de même bon vent à la série qui même si elle ne pose pas le problème politiquement ni socialement l’aborde. je ne suis pas trentenaire mais sexagénaire. Ceci explique peut être cela ! Terminons par une boutade alors, vous ne m’en voudrez pas les roaring thirties ?! 60 is the new 30 !

 

Une réflexion sur “Macron is the new neutral

Les commentaires sont fermés.