Derrière tout soleil il y a une lune et une ribambelle d’étoiles (filantes)

Derrière tout soleil il y a une lune et une ribambelle d’étoiles ! Derrière tout grand homme, il y a une grande femme une ribambelle de muses. Une femme doubout, un poto-mitan, ou plusieurs ! Pour que l’homme soit grand il faut que la femme soit grande ou plusieurs. Or dans la vie on ne retient toujours que le nom des hommes. Mesdemoiselles Marie Josèphe (Josie) Dublé, Sylvie Sémavoine, Paule Médan, Suzanne Roussi, Dorothy  Milburn Russell, Sigfrid Nama, Ennie  ? sont plus connues sous   Mesdames Josie Fanon, Sylvie Glissant, Paule Béville, Suzanne Césaire , Dorothy Leger, Sigrid Walcott, Ennie Zobel

On peut dire que Derek Walcott (1930-2017) aura été un  très grand west-indian, un essaimeur pratiquant de la poétique de la relation  puisqu’il a connu lui trois mariages  et un concubinage, quatre égéries répertoriées donc à lui tout seul : une jamaïquaine Faye  Moston, une Trinidadienne Margaret Ruth Maillard (1932-2014), une saint-lucienne Norline Métivier et « last but not least » une américaine d’origine danoise et flamande Sigrid Nama. Et trois enfants Peter, Elisabeth et Anna. JU’en conclus que l’homme étrait un peu fenyan. Ceci dit cela est probablement dû à son enracinement méthodiste à Sainte-Lucie ! Derrière tout grand homme il y a mille îles !  Et en l’occurrence avec Walcott il y a Trinidad, il y a Grenade, il y a New York, il y a Boston, il y a Milan et bien sûr Sainte-Lucie ! il y a Castries ! il y a ces ancêtres ! Il y a la mer des Caraïbes et même la dernière pomme malacca qu’il a croquée près de Soufrière et qu’il n’a pas payée. tout participe à la grandeur d’un être !

Glissant lui n’aurait jamais été Glissant sans ses autres rhizomes constitutifs Mathieu, Pascal, Olivier, Jérôme et Barbara issus de deux lits, de multiples rivières, de deux vastes océans appelés mariages ! A Sylvie les condoléances et à son fils, aux autres enfants de Glissant mais aussi condoléances à celle qui fut sa première femme et que je n’ai pas encore identifiée. Pareillement  que  la ville du Diamant soit à jamais remerciée d’azvoir porté en son flanc le père du Tout-Monde.

Glissant grand idéalisateur de cette poétique de la relation de cette identité -relation symbolisée par le rhizome, l’igname, le gingembre, le dachine, ses racines rhizomatiques a dû probablement parcourir un parcours amoureux  divers en accord avec sa conceptualisation.

Aimé Fernand David Césaire (1913-2008), prince héritier de Basse-Pointe et de la négritude, grand proliférateur devant l’Eternel avec ses 6 enfants :  quatre garçons  (Jacques, Francis, Marco, Jean-Paul) et deux filles Ina et Michèle). Aimé comme Jorge Amado ! Prédestiné ! Il revendiquait avec fierté d’être « de la race de ceux qu’on opprime »

Frantz Fanon (1925-1961), né Frantz  mort Ibrahim Omar, père d’Olivier et de Mireille, l’Algérie, mourut qui est mort assez jeune est celui que j’ai côtoyé le plus. en vacances il y a de cela plus de 30 ans à Saint-Alban en Lozère, où il a exercé comme médecin en 1952, année de ma naissance, j’ai été abordé par un malade psychiatrique qui me suivait comme mon ombre : « papa, lunettes ». disait-il, l’air désemparé sans que je puisse comprendre ce que me valait cet honneur. Il était assez jeune. ne l’aurait-il été j’aurais juré que c’était un patient de Frantz Fanon qui l’avait autrefois apprécié et qui voyait en moi le grand psychiatre. Celui qui m’a fait réfléchir sur les conséquences et les causes. ans Les Damnés de la Terre.  Il disait ainsi  dans une lecture marxiste des rapports humains et des relations de classe: « La cause est conséquence : on est riche parce que blanc , on est blanc parce que riche ». Je ne crois pas à ce déterminisme. La preuve il aurait dû mourir en Algérie, il est mort aux Etats-Unis à Bethesda. Sa femme s’est suicidée elle en Algérie, suite à une agression, le 1 juillet 1989. Pourtant elle était blanche, donc riche, si l’on accepte son prédicat. Elle habitait Aïn Naâdja

Joseph Zobel (1915-2006), l’homme de Générargues qui a réussi à transplanter pendant plus de 40 ans son arrière-pays de  Rivière-Salée dans les Cévennes et ses 3 enfants Francis, Roland et Jenny. Zobel . Zobel c’est Anduze, ce sont les bambous, c’est Alès, c’est Nîmes. Une féria martiniquaise ! C’est l’aquarelle à la coréenne ! C’est le Sénégal, l’Afrique ! Zobel, c’est l’amour des gens simples, la sculpture, la poterie, l’art floral ikebana, une vie sans frontières, sans latitudes et sans longitudes.

Grand homme ou grande femme, toute personnalité  solaire est traversée d’étoiles filantes, ce sont comme des marques sur les tempes, des marques qui traduisent un arrière-pays mental fait de quartiers de lune et de queues de comètes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s