adieu foulards, adieu madras

On pourra dire tout ce que l’on voudra, on pourra dire que c’est une chanson doudouiste mais pour moi adieu foulard adieu madras c’est l’hymne national de la guadeloupe

Il y a dans cette chanson toute une atmosphère de tristesse à la quelle on ne pense pas quand on pense à la Guadeloupe. C’est comme un moment suspendu entre un quai et une passerelle et quand j’ai pris le paquebot Irpinia en 1961 pour la France c’est elle qui m’a accompagné. Les foulards, les madras je leur ai dit au revoir mais ce fuit en fait un adieu car avec le temps je me suis déraciné. certes je me suis trouvé d’autres racines à travers le monde et je ne regrette rien mais tout de même il y a une sorte de vague à l’âme, un spleen qui m’envahit subrepticement quand j’entends le refrain.

Ce n’est pas du folklore, sauf à considérer God Save the Queen ou la Marseillaise comme des éléments de folklore, c’est bien d’un hymne qu’il s’agit et je ne le trouve ni décadent ni has been ! il est ancré dans mon Tout-Monde en tout cas de manière intangible.

Parfois je me demande comment cette chanson a pu surnager tant d’années, résister aux cyclones, aux tremblements de terre et aux éruptions volcaniques, car quand on y regarde bien à la Guadeloupe on a droit à la totale en matière d’aléas sismiques  

Seule alternative si on veut éviter le doudouïsme flagrant c’est une autre vision, un peu machiste soit, mais tout aussi charmante aussi celle de Guadeloupe Aimée de Daniel Forestal

Une réflexion sur “adieu foulards, adieu madras

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s