des brèdes en veux-tu en voilà du kikongo au shimaoré au français en passant par le kreyol

Ce qui m’intéresse aujourd’hui ce sont les passerelles d’herbages. Nous aimons manger des herbages aussi bien en Guadeloupe, en Martinique, qu’à la Réunion, à l’Ile Maurice, aux Comores, à Madagascar, à Mayotte, aux Seychelles, à Rodrigues.

J’aime le mot brède. Je le croyais ancré à la Réunion mais voila que je découvre qu’à Mayotte, aux Comores, à Maurice, on brède à tout va. La logique voudrait que le mot qui existe depuis le 18eme siècle soit commun à toutes ces cultures. Dans l’Océan Indien tout le monde dit brède. Dans la mer des Caraibes on dit zèb, greens, herbages, zherbes comme on dit en Louisianne, feuillages, féy. tiens ça se rapproche de feliki, en shimaoré ! On fait des gumbos, des callaloos, des calalous. et à la Réunion on appelle les gombos lalou ! Personne ne sait comment on dit ?   Comment on dit gombo en shimaoré ?

Brède me fait penser à bread en anglais, le pain ! Alors on pourrait imaginer que les feuilles de fruit à pain auraient été les premières feuilles comestibles, le breadfruit anglais qui en shimaoré est trampe. J’imagine que l’épinard va être fade en comparaison au brède muhogo (celui là je l’ai repéré  puisque il me fait penser à la maniçoba brésilienne, des feuilles de manioc pilées, qu’on cuit très longtemps pour en éliminer les poisons) et qu’on sert ou avec de la viande de zébu ou avec du poisson. J’ai adoré au Brésil. J’adorerai à Mayotte. On peut aussi avec ces brèdes, ces feuillages, ces herbages, quoi, ces zèb,  on peut préparer avec du lait de coco un mataba coco     . eh bien non, brèdes ne vient pas de bread mais de bredo, une plante portugaise qui se mange encore de nos jours au Brésil  !

Le mot mahorais pour dire brèdes est féliki :

manioc

Les feliki les plus utilisées sont:

Brèdes manioc (feliki muhogo) avec lesquels on fait le mataba mahoré ou le ravitoto de Madagascar
Brèdes mourongue ou médaille (feliki uvunge)
Brèdes chouchou (feliki)
Brède Petsaï (chou de chine)
Brède songe ou taro plante ( feliki majimbi)(colocasie) (les feuilles de dasheen antillaises)
Brède lastron (pissenlit)
Brèdes épinards
Brèdes morelle ou Brèdes bleu (feliki n’gnongo) à petit grains et gros grains

Brèdes bleu (Solanum americanum )
Brèdes mafane ou madame (cresson de para, au Brésil jambu) (feliki mafana)( Acmella oleracea ) pour préparer le plat malgache romazava
Brèdes patate (feuille de patate douce)
Brèdes patate douce tropicale (féliki batata)
Brèdes citrouille (feuille de citrouilles) (feliki trango)
Brèdes liseron d’eau (plante originaire d’Asie poussant dans les cours d’eau)(ipoméa aquatica)

Brèdes bokchoy (brèdes tom pouce)

Brèdes poirée (blette)

Brèdes pariétaire, parientére ou paillaterre (amarante)

Brèdes mamzelle (lobélie)

Du kikongo au shimaoré en passant par le français est un ouvrage de Richard Zingoula, paru en 2012. Le kikongo est une des langues des Kongos, disséminés entre Congo Brazzaville, Angola et République Démocratique du Congo ex Zaire, ex Congo Kinshasa). Le shimaoré est une des langues des Comores, archipel de l’Océan Indien. Les deux langues appartiennent au socle bantou. Beaucoup de mots créoles de Guadeloupe ont  une origine africaine et plus précisément une origine kikongo. Il aurait été intéressant de faire non pas un dictionnaire trilingue mais quadrilingue qui montrerait les passerelles entre kreyol en tous genres, kikongo, français et shimaoré !

mataba, nkowa, nyunyi (oiseau), mwana (enfant), nyoshi (abeille), nkuni, nyoka (serpent) sont les passerelles entre kikongo et shimaoré

Mais j’ai une question : très bien, on dit féliki pour herbages mais ce qui m’intéresse c’est les gombo ! Comment on dit gombo en shimaoré ou en kibushi. J’espère que c’est ki-ngombo comme en kikongo !

Pour terminer voici ce qui se dit sur les mots d’origines kikongo dans le lexique kreyol de Gwada et Madinina.

QUELQUES MOTS KREYOL D’ORIGINE KIKONGO EN MARTINIQUE :

Djembo : ça ressemble au Genbo guadeloupéen, qui veut dire chauve-souris (d’où la fameuse chanson de Carnaval : « Genbo la (pilipipip !) an zafè ay’  » .
Matoutou : nom du plat de crabes dégusté à Pâques (préparé au colombo, sorte de curry, vive « la créolité » ), donc j’imagine que ça désigne l’animal utilisé dans ledit plat ; – Matoutou-falèz désigne une mygale . « en Fongbè, atoutou = mets à base de crabes mélangés à de la farine de maïs ». En Kikongo matoutou = « souris »
Mabouya : désigne une espèce de lézard albinos, jaune, avec des yeux rouges, réputé sortir la nuit et se coller sur toi s’il te saute dessus ; par extension, a désigné dans une certaine chanson de kompa haïtien la femme qui danse en remuant beaucoup son bonda et en se collant au danseur (« Fanm’ ka dansé kon Mabouya ! » )
Gonbo : légume vert fort apprécié en Afrique, et également ici ..
Makandja : c’est une variété de grosse banane dessert .
– Banboula = « sanblé éti moun ka dansé épi tanbou bèlè » : assemblée de personnes, en vue de danser (et chanter) le bèlè. En Kikongo = « festin ».

– Ababa : un sourd muet, un imbécile. En Kikongo, BABA signifie sourd muet.

– Agoulou : quelqu’un qui mange comme un cochon. En Kikongo NGULU veut dire un porc et aussi une personne qui mange comme un porc.

– Kaya : feuille de cannabis. En Kikongo MAKAYA veut dire des feuilles.

– Malanga : un légume comestible appelé aussi CHOU CARAIBE. En Kikongo MALANGA, des tuberculoses comestibles.

– Moun : une personne. En Kikongo MUNTU veut dire une personne (pluriel donne BANTU).

Zonbi : Etre surnaturel maléfique. En Kikongo NZAMBI, nom sacré de DIEU.

QUELQUES MOTS D’ORIGINE KIKONGO DANS LA LANGUE KREYOL DE GWADA (GUADELOUPE) :

 – Awa : non

Tak-tak : Espèce de poisson. En Kikongo NTAKATAKA un poisson.

Po : Bruit de chute. En Kikongo POO  bruit de chute.

Ki : Lequel. En Kikongo NKI veut dire QUEL, LEQUEL ?

Ba : Pour, donner. En Kikongo BA, pour, donner.

Kongoliyo : Myriapode, mille-pattes. En Kikongo, NKONGOLO, myriapode.

Gyenbo/Genbo : Chauve-souris. En Kikongo NGEMBO , roussette, une sorte de chauve-souris.

Gonbo : Un légume vert. En Kikongo NGOMBO, est aussi un légume vert.

Dendé : Noix de palmier. En Kikongo NDENDE, huile de palme.

Malanga : Espèce d’igname. En Kikongo MALANGA, igname.

Bonda : Derrière, fesse. En Kikongo MBUNDA, derrière, anus.

Foufoun : Organe sexuel féminin. En Kikongo FUNI/FUNU, organe sexuel féminin.

Kokot : Vagin, clitoris. En Kikongo KOKODI, clitoris.

Bobo : Plaie. En Kikongo BOOBO, plaie.

Lota : Mycose. En Kikongo LOOTA, mycose, maladie de la peau.

 sont des passerelles entre kreyol gwada ou madinina et kikongo.

Une réflexion sur “des brèdes en veux-tu en voilà du kikongo au shimaoré au français en passant par le kreyol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s