ma valise de haut calibre : un bagage d’aventure pour un voyageur versatile

Je vous épargnerai l’habituelle longue checklist du globe-trotter qui sait tout de ce qu’il faut prendre ou ne pas prendre dans sa valise. Chacun a ses gris-gris, ses habitudes, ses must, ses never. J’emmène ce qui pour moi est indispensable. Ma seule règle est celle-ci : voyager léger. Voyager léger signifie pour moi sac à dos à roulettes. Mais en matière de voyage on doit faire en fonction des possibilités que vous octroie votre billet. J’ai pris un tarif économique en cabine Horizon donc j’ai le droit au minimum . Ce qui revient à dire sur Corsair en cabine Horizon, une franchise bagage de 115 cm maximum qui ne peut excéder les dimensions H X L X l de 55 X 40 X 20 pour un poids maximal de 12 kilos tout compris. En soute Horizon une franchise de 23 kilos  avec une somme  H + L + L ne dépassant pas les 158 cm. C’est donc à partir de ces eux variables que mon voyage va s’organiser. Une valise de 23 kilos maxi  et une autre de 12 kilos maximum soit un total de 35 kilos maximum avec pour toutes eux des limitations draconiennes en matière de dimensions, donc de calibre. Le problème c’est de savoir bien calibrer sa valise. Il faut faire des choix ! Deuxio : il y a le contexte du voyage. on ne voyage pas pour un week-end à 10 heures d’avion pour un an ou plus comme on voyage pour un week-end ou même un mois de vacances. Je serai certes logé via airbnb pendant  20 jours mais ensuite je me fais fort de trouver un petit appart si possible meublé pour y passer mon séjour . Tout découle de là.

Les valises

Certains ne jurent que par les coques rigides en polycarbonate de type Samsonite, Roncato, Haupstadtkoffer, Delsey, Snowball, Rimowa, American Tourister. Je ne nie pas la practicité de ces valises qui sont intéressantes pour s’asseoir dessus quand on n’a nulle part pour s’asseoir d’autre. Je ne vois pas d’inconvénient à utiliser l’une d’elles comme bagage de soute. Quand on part pour de longs mois en laissant Margot il faut emporter un large éventail de vêtements pour faire face à toutes les situations. On peut certes acheter sur place mais j’ai déjà des vêtements adaptés que j’ai achetés au Brésil et qui feront l’affaire, je n’en doute pas. Et je déteste le gaspillage. j’achèterai sûrement sur place d’autres marcels surtout si j’en trouve à l’antillaise avec trous d’aération, mes préférés. Mais l’idée de conserver mes vêtements pour mes vieux jours me laisse un peu froid.

Mais moi j’ai fait un autre choix ! comme je me balade toujours avec un petit sac à dos léger et une petite valise légère j’ai pensé qu’une valise qui réunirait ces deux fonctions serait merveilleuse. Je l’ai rêvé, ils l’ont fait ! Eagle Creek, High Sierra, Herschel, PacSafe, Jansport entre autres.

Je suis donc plus que séduit par la Switchback d’Eagle Creek. En noir asphalte elle a une contenance de 30 litres et pèse 2,95 kg pour des dimensions de 36 X 55 X 20 cm (hauteur, longueur, largeur, soit un total de 121 cm). En contenance 49 litres elle pèse 3,5 kg et elle mesure 36 X 53,3 X 33 cm (soit un total de 122,3 cm). les deux versions sont équipées de bretelles et de roulettes (deux). C’est leur fonction sac à dos à roulettes que j’aime mais les dimensions des deux dépassent les dimensions autorisées en bagage cabine Horizon. en soute j’aurais droit à 20,05 kg en 30 litres et 19,5 kilos en 49 litres. Bon le prix n’est pas donné, 349 USD en 30 litres et  en 49 litres mais bon on n’a rien sans rien. et puis quand on y réfléchit on a droit à un sac à dos (back pack en anglais, mochila en portugais) + deux roues + un sac à dos de jour (day backpack, mochila de dia) + poignée télescopique + revêtement solide et résistant c’est du bi-tech, 1000D Helix poly Twill (bon d’accord c’est du charabia techno mais une garantie à vie , inconditionnelle, no matter what, ça décoiffe). C’est le sac idéal pour le new-senior routard que je suis ! Voilà, que vous dire de plus,  cette valise c’est mon rêve de consommation, ma Rolls, ma Mercédès. Si vous voulez me l’offrir, faites, je vous en prie ! Les dieux de l’aventure vous le rendront au centuple.

On trouve aussi chez  High Sierra un sac à dos à roulettes sympa pour un prix inférieur de moitié mais avec une garantie de 5 ans seulement. C’est un sac en polyester  pesant 2,8 kilos avec pour dimensions extérieures 54,5 x 33,6 X 20 soit un total de 118,10 cm. Elle ne pourrait donc pas rester en cabine et en soute je n’aurais droit qu’à 20,2 kilos de bagages.

On trouve encore il est vrai encore moins chez Airtex un sac à dos ordinateur trolley Atlas conçu en nylon 1680D pour environ 90 € en fonction de la taille de l’ordi 15, 16 ou 17 pouces mais bon j’ai flashé sur  Eagle Creek qui offre garantie à vie et service après vente.

En attendant qu’une âme généreuse me fasse la charité de m’offrir ce petit bijou je reste sur terre ! Je voyagerai cette fois-ci équipé de ce qui a survécu à mes derniers voyages , en l’occurrence ma vieille valise Airtex Paris grise à 4 roues made in China achetée 60 € à Toulouse sur la place du Capitole en 2014. C’est une valise prévue pour aller en cale et prendre mes 23 kilos. J’aurai aussi un petit sac à dos de 30 l et une petite valise qui entre dans la cabine et qui pèse 12 kilos maxi. Entre cabine et soute  je me considèrerais le plus heureux des hommes de cette planète des globe-trotters si je réussissais à caser dans  mes 35 kilos :

  • mon kway fétiche orange  XXL acheté en Scotland en 2013 de marque Cedar Wood State.
  • mon chapeau Stetson doté d’un tissu e haute technologie  Solarweave (sun protective fabric ) que j’ai acheté à Stockholm toujours en 2013.
  • Mes lunettes de soleil brésiliennes  Tom Tailor qui doivent aller au moins sur leurs 5 ans  sinon plus ! Mes lunettes de vue dont je ne sais la marque
  • Mes deux tuniques made in India en coton 100 pour cent achetées dans la Chapada Diamantina  dans le Vale do Capão !
  • Mes  chaussures de marche super confortables de marque polonaise achetées en promotion en février à Varsovie, des T. Sokolski idéales pour le trekking. Mes chaussures souples en cuir achetées en septembre 2013 à Montpellier de marque Bocage Innovation. Ma paire de Havaianas vert olive from Brasil offerte par Angela Simões !
  • 3 pantalon jogging-chic  tous gris acheté l’un pour une bouchée de pain à Varsovie de marque M croop design unit, super confortable,  les deux autres à Paris  un Coq Sportif, un Marion Roth
  • 5 pantalons : un très chic pour événements chics type mariages, où je pourrais être invité, un autre brésilien de marque Zord, pantalon super beau, imprimé par des feuilles où s’alternent le gris et l’olive, de taille brésilienne 46, qui ne m’allait pas quand je l’ai acheté mais que j’ai acheté en me jurant de maigrir pour pouvoir la porter et que je peux encore porter aujourd’hui, acheté lui aussi aux portes de la Chapada Diamantina dans la petite ville de Palmeiras, deux jeans, un pantalon sportswear bleu clair de marque Blanc Bleu
  • mes débardeurs : le made in gwada 100 pour cent coton comme toujours car je suis un voyageur 100 pour cent coton, de marque  Oxydo, collection de taille 48, cadeau de ma soeur Elizabeth.  Je l’ avais en bleu, blanc, noir. Je n’ai plus que le bleu. J’en avais aussi en blanc ; vert et jaune, d’une autre marque, acheté lors de mon dernier voyage en Guadeloupe en 2003, ils se sont tous volatilisés dans l’air ! J’en ai encore eux ou trois de diverses marques en noir . Mon premier achat sur les marchés de Mamoudzou sera pour m’en trouver deux ou trois bien confortables.
  • 2 T shirts Lee Cooper et American Apparel
  • Mes shorts et bermudas de surfiste   tous made in Brasil (un de marque  trip,   taille gg. un de marque Radical Wave, un autre tout vert en coton, de marque Cast Essential ) sauf  un  bermuda acheté à Toulouse, France de marque Bu2lrot offert à Salvador à son frère Yann par ma fille Iara et que j’ai récupéré à Salvador. Plus un bermuda acheté à Décathlon en mode camouflage. Je ne sais ni surfer si nager mais j’adore ces shorts et bermudas qui sont super beaux, ont un super design et sont hyper solides.
  • Deux marinières Escale Nautic blanc rayées marine achetées à Colmar en 2013, qui ont le défaut de se salir très vite mais qui pourraient éventuellement me servir à affronter les nuits fraîches de l’hiver austral
  • un gilet chic pour aller avec mon pantalon chic le jour où cela s’avèrera nécesaire et un gilet Adidas pour des évènements à la nuit fraîche plus sportwear
  • un slip de bain que j’utilise comme slip tout court très léger de mal de marque Dix Scream acheté à Nîmes en 2010 en promotion + 5 slips de marque
  • 2 slips de bains achetés au Brésil un noir et un rouge ! ils ont au moins sept ans âge de raison tous les deux !
  • 2 maillots de foot  (un du Flamengo et l’autre du Bahia) (que j’espère échanger contre deux d’équipes locales  de Mayotte)
  • quatre chemises à manches courtes : une de Franco Menez, ma préférée, offerte par mon épouse à Salvador et deux achetées en France, plus une chemise africaine.
  • quatre chemises à manches longues une piquée à mon beau-frère Antonio Cosme Damião de marque Opção jeanwear qui l’a oubliée un jour chez moi à Salvador et que j’ai confisquée, et trois autres achetées en France à Montpellier, à Paris  et à Bordeaux (mes couleurs vont du gris au mauve en passant au violet)
  • deux sweatshirt : 1 Fruit of the Loom remastérisé au Brésil (teint) en marron clair et noir. Une oeuvre d’art, mon collector acheté à Salvador dans un magasin situé avenida Sete. Le deuxième acheté à la Halle aux vêtements
  • un nécessaire de toilette (brosse à dents, coton-tiges, dentifrice, coupe-ongles, rasoir électrique et rasoir bic)
  • 2 serviettes de toilette + 2 gants de toilette
  • un drap housse, un drap, une taie d’oreiller
  • des chaussettes
  • mon portable
  • mon ordi portable un Packard Bell Easy Note datant de 2009
  • un tablier de cuisine
  • 2 blocs de 10 feuilles de papier aquarelle
  • pinceaux, stylos, crayons, marqueurs
  • boîte d’aquarelle
  • médicaments
  • un pèse personne

Il va sans dire qu’il faudra faire du tri, élaguer. Je mets tout en vrac dans la valise, dans le sac à dos, dans la petite valise. Je dois encore vérifier si la grosse valise est dans les normes. Nous sommes à 14 jours de l’envol.  C’est mon premier jour : celui de la jauge, du calibrage. comment faire pour dribbler toutes ces limitations ? Je pense mettre chausser mes chaussures e marche pour prendre l’avion et ensuite une fois dans l’avion mettre mes Havaianas. Je ne sais pas encore si je devrais emmener mon blouson en cuir noir. 10 degrés c’est pas chaud quand même en hiver austral. On verra. il faut que j’interroge mon contact là-bas. Si je dois l’emmener il voyagera sur moi juste le temps de franchir les contrôles, bien sûr. Je mettrai l’ordi en soute. C’est un vieux Packard Bell de 2009 qui peut rendre l’âme à n’importe quelle heure mais il me tient bien compagnie malgré tout. Encore un big merci à Babette qui me l’a refilé !

Il ne me reste plus qu’une chose à faire désormais : peser, éliminer, raboter sur l’air de buvez éliminez de Vittel !

4 réflexions sur “ma valise de haut calibre : un bagage d’aventure pour un voyageur versatile

    • J’ai évoqué ici la Rolls des sacs à dos à roulettes ! Il y en a de moins chers c’est sûr. J’ai évoqué celui d’Airtex par exemple. il y a des promotions aussi. j’ai seulement évoqué le prix catalogue.Par exemple on peut prendre des sacs à dos scolaires à roulettes avec moins de fonctions mais tout aussi ergonomiques puisque destinés aux enfants. Regardez sur la http://www.laredoute.fr ou sur http://www.mesbagages.com/bagages . il y en a de Little Marcel à 50 €, de Cars à 49,90€, de federation francaise du foot à 48€93, snowball à 41€, Hello Kitty à 75,93€, Hedgren à 149€, Redskins à 85€, David Jones à 50€, Ikks à 59,90€, Tanns à 135€ etc , Roxy, Rip Curl, Disney, Roncato, Delsey, Kipling, paris saint germain, marseille, rugby. Mais effectivement si on sort du scolaire et qu’on veut du matériel résistant pour globe-trotter il faut débourser bien plus. j’aime par esemple aussi le modèle qu’on trouve http://www.auvieuxcampeur.fr (d’ailleurs il n’y a rien que je n’aime pas Au Vieux Campeur, si je le pouvais j’achèterais le magasin, lol) L’Hélion 80Rsac y coûte en ce moment 264€. Il est fait en nylon 420D (macrolite) et polyamide (Duratex), peut contenir 80 litres et pèse 3,7 kilos. L’Osprey Sojourn 80 Platina green chez http://www.alpinstore.com est disponible pour 224€ etc etc

      Aimé par 1 personne

  1. J – 9 Finalement j’ai troqué ma valise Airtex Paris par une valise Pierre Cardin que je possédais aussi mais qui a l’avantage de peser 1,7kg en moins que l’autre. N’ayant droit qu’à 23 kilos en soute, il faut alléger, éliminer au maximum. La Pierre Cardin à roulettes ne pèse que 4,5 kilos contre 6,2 kilos à l’Airtex Paris. Quant à ma petite valise de cabine qui elle pése 2,5 kilos vide, il ne me reste donc que 9, 5 kilos de charge utile utile. quand on y pense bien rien qu’avec mes deux valises vides j’ai déja 7 kilos de perdus sur les 35 au total qui me sont alloués. La bonne nouvelle j’ai maigri, 92 kilos pile ! en route vers les 90 kilos !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s