Contes et légendes de Monsieur Lenclume

Je ne prends jamais ce que l’on me dit pour de l’argent comptant. Je prends note et je vérifie. Je fais mon propre suivi. Ce matin j’ai enfin atterri. Depuis vendredi j’étais toujours à l’ heure de la Réunion à cause de mon portable. Je trouvais bizarre de trouver tous les magasins fermes. Je trouvais bizarre de me lever à sept heures. Eh bien j’avais une heure d’avance sur Mayotte et deux sur la France. Mais à neuf heures trente cinq grâce à un Réunionnais établi ici depuis 23 ans avec sa femme, Benoît Lenclume, tenancier d’une baraque de poulet grillé , bananes et manioc grille j’ai remis les pendules à l’heure. Un poulet grillé, une banane, un manioc, un  coca, le tout pour 10 euros. Je suis d’abord allé sur le marché qu’on me disait ferme et j’ai ramené les provisions saines: la banane verte (balabai), le songe, l’ail, l’oignon, la tomate, le coriandre vert, la ciboulette, le persil, le cumin, le poivre et le curcuma, le concombre, le piment, le dachine (majimbi) et les pwadibwa (ici ambrevades)(ou suzi) Je n’ai mange que la moitié du poulet. Monsieur Lenclume me raconte une blague. Il y a à la réunion une famille Lenclume et une famille Marteau. Si une demoiselle Marteau se marie avec un monsieur Lenclume elle aura le dessus. Moralité: les Lenclume ne se marient pas avec les Marteau. Dans le petit boui-boui au bord de la mer de Monsieur Lenclume le réunionnais il y avait lui, moi, son aide remplaçant sa femme, une malgache et un anjouanais. Monsieur Lenclume payait pour pouvoir exercer son petit commerce 75 euros à l’état tous les trimestres. Il a 70 ans et peut ainsi s’arrondir sa fin de mois de retraite avec un petit supplément et aider aussi les enfants restes à la Réunion. Avec le changement un nouveau maire. Il fait partie du paysage juste entre l’embarcadère et Mgombani. J’ai adoré en tout cas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s