C’est la saison du bélembé

Je  sais comment on dit bélembé en shimaoré. Ourajou. J’ai en vain tenté de tirer les vers du nez de la revendeuse. Mais un collègue m’a documenté.  Piment se dit  putu. Bonda Man  Jacques c’est beberu. Et piman zwazo c’est mgoa. Mais on a bien affaire au même bélembé creole et le biri biri ou bilimbi brésilien.  C’est une Panc (planta alimentícia não convencional), une plante alimentaire non conventionnelle, qui rentre désormais en grâce chez les cuisiniers brésiliens après avoir été presque abandonnée. Le bélembé est de la même famille que le carambole et a la particularité de pousser directement sur le tronc des arbres.

 Je ne crois pas en avoir acheté auparavant. Je suis certain de l’avoir vu au Brésil sur les marchés mais je n’ai aucun souvenir lié à ce légume. Parmi l’avalanche de mots qu’il me fut donné en réponse à ma question de savoir comment on le cuisine j’ai entendu citron, poisson. Il suffit de peu pour le cuisinier amateur. Le prix bas m’a aidé largement à prendre le risque. Avec un € j’ai eu droit à une éternité de bilimbi. De quoi remplir une bouteille Fanta d’un litre pour en faire des pickles. Je les lave, élimine les trop jaunes, coupe les parties flasques abîmées et les enfile par le goulot de la bouteille. Ensuite je cisèle un demi-oignon et deux ou trois gousses d’ail, une cuillère de curcuma en poudre, une cuillère de gros sel, deux cuillères de sucre blanc quoi que si j’en avais sous la main j’aurais pris du sucre de canne roux, un piment Bonda Man Jacques dont j’ai prélevé auparavant les graines hot hot hot. Puis j’ai rempli aux trois quarts de vinaigre blanc et complété par de l’huile d’olive. Et voilà on appellera ça achards de bélembé à la mode Wolfok.

Avec quelques autres bélembé j’ai fait un rougail viande assaisonnée. Viande assaisonnée c’est en fait du corned beef. En fait je voulais au départ faire un rougail avec du thon mais je n’avais ni thon ni ouvre-boîte de boîtes de thon. Par contre la boîte de viande assaisonnée s’ouvrait sans effort par simple traction de l’index et du poignet. J’ai opté pour la facilité. Mais croyez-moi les deux sont bons. Moi qui suis pesco végétarien de coeur je dois avouer que j’ai un faible pour le thon et la sardine en conserve. J’en ai toujours un stock. À l’huile, au naturel pour le thon, au piment et à l’huile pour la sardine. Et bien sûr car je ne suis pas seulement de fer un peu de corned beef pour se souvenir du bon vieux temps de carnivore.

Mais revenons à mon colombo de corned beef aux bélembés, feuilles de bok-choi ou pak choi, aubergines, tomates. Je fais revenir dans l’huile d’olive l’ail, l’oignon, le colombo, les feuilles de bok choi. J’ajoute une boîte de concassée de tomates (400g), une boîte de lentilles (400g), un peu de sauce de soja, puis mes 270 g de boeuf assaisonné. Deux petites tomates. Du sel. Un piment entier bonda Man Jacques pour parfumer et la touche finale trois quatre belimbi coupés en rondelles. On laisse mijoter à feu doux. Je ne vous dis pas combien de temps et de fois vous allez dire miam miam. It’s la tuerie !

Pour accompagner ça : du riz blanc cuit dans de l’eau et une cuillère d’huile.

Et pour terminer une salade composée de bélembé, tomates, bok-choi, oignons, ail.

Je coupe les bélembé en quatre et je les recouvre d’eau salée pendant dix minutes. Puis je les prépare comme n’importe quelle salade.et les accompagne de bok-choi, tomates, ail, oignon, huile d’olive et sauce soja. Comme j’ai déjà du piment dans le colombo je n’en ai pas rajouté ici.

Eh oui pour certains c’est bientôt l’automne la saison des marrons et des noix, des girolles et autres champignons. Pour moi dans l’Océan Indien c’est la saison du bélembé. Les Mahorais ne consomment que la peau du bélembé qu’ils prélèvent, jetant aux razyé la chair et les graines. Cette peau est mise à griller rapidement sur les braises pour qu’elle prenne une couleur noire, puis pilée au mortier-pilon avec le piment, on rajoute alors du citron, des oignons hachés et du sel et voilà. Delicious.

2 réflexions sur “C’est la saison du bélembé

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s