L’amour en gage

sans_titre-2-617299L’amour en gage est un feuilleton indien qui passe tous les soirs sur Mayotte Première et rencontre un grand succès de public.

http://embedftv-a.akamaihd.net/1544c5aef2a1ac2ddca60d0e4c917d79

Le feuilleton raconte les péripéties amoureuses de Anshuman et Paakhi, mariés jeunes par leurs familles respectives (les fameux mariages arrangés), puis séparés pendant dix-huit ans. entre temps Anshuman a eu une seconde epouse avec qui il a eu un fils Ayann. La mère d’Ayann étant morte suite à un accident Anshuman souhaite divorcer de sa première épouse pour vivre avec Tanya, une autre indienne éduquée à Oxford et part à la recherche de sa première épouse.

http://la1ere.francetvinfo.fr/emissions/amour-gage

L’amour en gage est la version française en 142 épisodes du feuilleton en 269 episodes de Tumhari Paakhi, un feuilleton en hindi sorti entre novembre 2013 et novembre 2014 en Inde. C’est l’histoire d’un triangle amoureux où se font face Anshuman Rathore (Iqbal Khan), Paakhi Anshuman Rathore (Shraddha Arya)  et Tanya Rana (Madhura Naik).

Le feuilleton a été tourné par Shashi Sumeet Productions pour le réseau Life Ok récemment devenu Star Bharat et est basé sur le roman  Naba Bidhan de Saratchandra Chatoopadhyay.

Le thème principal est chanté par Sunidhi Chauhan sur un theme original de Sachin Gupta. Le personnage principal qui donne le titre au feuilleton en hindi est Paakhi. D’ailleurs même en anglais le titre est Your Paakhi. Les Français ont comme d’habitude choisi d’innover en nommant le feuilleton L’amour en Gage

https://tune.pk/video/4088510/bol-na-dil-se-sunidhi-chauhan-tumhari-pakhi

Les feuilletons indiens ont à Mayotte un accueil étonnant . On y voit sur fond musical des intrigues qui font s’affronter la civilisation moderne, et la tradition, l’amour et l’argent, les obligations entre époux, le tout sur un mode binaire où le bien et le mal , la pauvreté et la richesse s’affrontent en permanence. La société mahoraise est semble-t-il elle aussi traversée de clans, et l’exaltation forcenée de la famille, du rôle de l’homme et de la femme. En regardant ce feuilleton c’est une approche en douceur que je fais de la famille mahoraise.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s