La panthère noire de Wakanga, paradis du vibranium, un message d’excellence noire

J’ai une déformation historique ! Quand j’entends panthère noire j’entends Elridge Cleaver, j’entends Angela Davis, Huey Newton, Bobby Seale, Soledad Brothers, j’entends révolution urbaine, nationalisme noir, BP !Et je vois les antagonismes avec MLK et Malcom X. Mais voila j’ai tout faux ! Panthère noire rime désormais avec Wakanda, un pays africain qui derrière ses huttes et ses troupeaux cache un eldorado afro-futuriste grace à ses ressources en vibranium et son avance technologique. eh bien non panthère noire rime avec Marvel ! Marvel Studios qui rime avec bande dessinée, comics, qui désormais va rimer avec un film qui a rapporté en une semaine 500 millions de dollars à travers le monde. C’est ce qu’on appelle un blockbuster. L’un des rares blockbusters où le héros est un super héros noir ! C’est un produit Disney, tout de m^me ! et il va être décliné en déguisements, sac à dos, mug, ensemble e jogging, blouson à capuchon, figurines et cahier. C’est la loi du genre comics, du fantastique futuriste ! Courez à Disney World voir défiler les étoiles de l’afro-futuriste Wakanga!

Ce film de 135 minutes réalisé par Ryan Coogler dans le cadre de MCU (Marvel Cinematic Universe) pour lesquels c’est la dix-huitième aventure cinématographique, nous transporte dans un espace tribal, un espace sidéral et un espace digne de James Bond. Je ne suis pas familier avec la bande dessinée Black Panther dont le super héros, le premier super héros afro-américain aux Etats-Unis né en juillet 1966 de l’imagination de Jack Kirby et Stan Lee. En octobre 1966 le Black Panther Party est créé et s’inspire, qui sait, de l’aura de ce roi de Wakanda.

Pendant quelques temps la panthère noire va se faire léopard noir pour se dissocier de l’image du groupe activiste né la même année que lui. Puis avec le temps la panthère noire va revenir à son nom d’origine Black Panther !

Mais ce super-héros sera suivi par bien d’autres afro-américains comme Riri Williams, Blade,  Black Lightning, Steel, Mike Morales, John Stewart, Luke Cage (Power Man), Spawn et Storm ! il est bien évident que pour leur auto-estime les enfants afro–américains adoraient s’identifier à ces héros. Moi-même quand j’étais petit je ne me souviens pas de ce Black Panther et pourtant j’étais friand de bédé. Je me souviens de Zembla, Akim qui remplaçaient avantageusement pour moi Tarzan. De Mandrake le magicien et de son acolyte Lothar ! et bien sûr de Razibus Zouzou et de son partenaire Bibi Fricotin ! Mais je n’ai pas eu l’honneur e faire connaissance avec La panthère noire

Comme dans toutes les comics c’est l’éternelle dichotomie : le bien s’affronte au mal. il y a des bons, il y a des brutes, il y a des truands. Les méchants, les villains, l’evil dans toute sa splendeur diabolique inondent cette société encore tribale malgré son avancement technologique de leur violence millénaire. La distribution aux  huit dixièmes afro-descendante inclut:

Forest Whitaker dans le rôle de Zuri (le grand-prêtre de Wakanda)

Sebastian Stan dans le rôle de Bucky Barnes, dit  Hunter, frère adoptif de T’Challah, chef de la police secrète Hatut Zeraze, The White Wolf

Angela Bassett dans le rôle de Ramonda, femme de T’Chaka, belle-mère de T’Challah

Lupita Nyong’o dans le rôle de Nakia, ex girlfriend de la Panthère Noire,  agent secret pour Dora Milaje

 

John Kani dans le rôle de T’Chaka

Letitia Wright dans le rôle de Shuri, soeur de T’Challah, un génie en technologie

Chadwick Boseman dans le rôle de T’Challa, la Panthère noire, fils de T’Chaka

Sterling K Brown dans le rôle de N’Jobu, frère de T’Challa, un révolutionnaire

Michael B Jordan dans le rôle de Eric « Killmonger » Stevens, fils de N’Jobu, un soldat es forces opérationnelles us  spécialisé dans l’assassinat et la estabilisation des régimes

Danai Gurira dans le rôle de General Okoye (garde du corps des forces spéciales de Wakanda, Dora Milaje)

Florence Kazumba dans le rôle d’Ayo

Daniel Kaluuya dans le rôle de W’Kabi, ami et confident de T’Challa, chef de la garde frontière

Winston Duke dans le rôle de M’Baku, ou Man-ape , chef d’un clan rebelle

Isaach de Bankolé dans le rôle de River Tripe Elder

Heath Ledger dans le rôle de Joker

Andy Serkis dans le rôle de Ulysses Klaue, un marchand d’armes sud-africain

Martin Freeman dans le rôle d’Everett K Moss, agent US de la CIA

Atandwa Kani, dans le rôle de T’Chaka jeune

Et bien d’autres encore intègrent ce panthéon.

Avant ce film all black qu’on pourrait qualifier de blaxploitation il y avait eu d’autres films qui avaient défrayé la chronique  comme Blazing Saddles  en 1974 (dirigé par Mel Brooks), Shaft (1971), The color Purple (1985)(dirigé par Steven Spielberg), Blade (1998) réalisé par Stephen Norrington qui met en scène le personnage de comics Blade, Get out (2017) de Jordan Peele et Girls Trip (2017) de Malcom D Lee

Le film  est bien évidemment un film de divertissement qui fait suite aux événements qui se sont déroulés dans Captain America : Civil War où certains personnages étaient déjà apparus mais il aborde une foultitude de questionnements sociaux et humanitaires. Il pose les questions autour de thématiques universelles (car n’oublions pas Disney est là) sur comment aider son prochain, quel est le pouvoir des femmes, il aborde les injustices, l’incarcération en masse de minorités ethniques à travers le monde, les crises de réfugiés, la pauvreté systémique, le colonialisme, l’exploitation post-colonialiste, le racisme, la révolution, l’isolationnisme, le partage de la connaissance. On navigue par tous moments entre espace sidéral, espace mythique, espace politique et historique. On sent une certaine ambivalence entre les aspirations collectivistes des Noirs et la valeur symbolique de monarques noirs.

Moi je ne m’intéresse pas trop à ces aventures futuristes et fantastiques en règle générale. J’aime que les choses soient vraisemblables, possibles ! En fait c’est à la bande-son, à l’original soundtrack avec la production executive de Kendrick Lamar que je souhaite m’intéresser ! Black Panther: The Album ! 14 titres et déjà en tête des charts ! Moi je m’intéresse plus particulièrement aux rhytmes africains. J’imagine des rythmes originaires du Wakanga, aux frontières bien qu’il soit mythique de  l’Ouganda et du Kenya. L’Afrique de l’Est, donc. Eh bien disons que les représentants choisis pour distiller cette musique sont  tous originaires d’Afrique du sud. Nous avons la rappeuse Babes Wodumo, qui apparaît sur le titre Redemption

Saudi, qui apparaît sur le titre X

Yugen Blakrok, qui apparaît  sur Opps

Sjava, qui apparait dans Seasons

La soundtrack de Ludwig Göransonn, le griot suédois,  compositeur entre autres faits d’armes  de Creed (2015), Fruitvale Station (2013) et Black Panther (2018) a l’objectif de vouloir faire émerger une  musique wakandaise, africaine et spatiale et fantastique et futuriste en même temps par l’utilisation d’éléments traditionnels de musique africaine du Senégal et d ‘Afrique du Sud mixés à un orchestre de 130 composants, une production et un choeur de 40 personnes. Il a aussi participé à l’univers de Childish Gambino

10404-header-black-panther

Au-delà de ces découvertes qui vont se joindre à des dizaines d’autres puisque je suis en Afrique de l’Est depuis 6 mois et qu’il me reste encore 6 mois à y rester voici les 14 plages où vous pourrez vous morfondre , vous bronzer ou gigoter, au choix :

  1. Black Panther (KL) https://youtu.be/YQuIvn9X6xc
  2. All the stars (KL + SZA) https://youtu.be/JQbjS0_ZfJ0
  3. X (KL + Schoolboy Q + 2 chainz + Saudi)   https://youtu.be/eo85ZFiyIEo
  4. The ways (KL + Khalid + Swae Lee) https://youtu.be/Xege0kE-fYE
  5. Opps (KL + Vincent Staples + Yugen Blakrok) https://youtu.be/lcDlJFTKYyw
  6. I am (Jorja Smith) https://youtu.be/YZTuHE5UVHA
  7. Paramedic! (SOB + RBE) https://youtu.be/fR3ATSiUc1E
  8. Bloody Waters (KL +Ab soul + Anderson .Paak + James Blake) https://youtu.be/PwUe4vXX0C8
  9. King’s Dead (KL, Jay Rock + Future + James Blake) https://youtu.be/VwAnsAUYnw4
  10. Redemption Interlude (Zacari)
  11. Redemption (KL + Babes Wodumo) https://youtu.be/pz4MRFspAIo
  12. Seasons (KL + Sjava + Reason) https://youtu.be/kLtDO1erqNE
  13. Big Shot (KL + Travis Scott) https://youtu.be/CtxeqBCRAUQ
  14. Pray for me (KL + The  Weeknd)   https://youtu.be/Z0OZZbLUzvw

Pour terminer je viens de lire dans le Point l’article de l’intellectuel camerounais, penseur du post-colonialisme Achille Mbembé. L’article publié par Le Point s’intitule Black Panther, une « nation nègre » debout.

Lire encore « Black Panther » : signe de plus d’inclusion au cinéma, ou simple exception ?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s