Strange Fruit by Billie Holiday

Parfois il y a d’étranges fruits qui pendent comme des gousses sanguinolentes rôties au soleil et baladées par le vent en haut des peupliers et autres zamanas. Ce sont des corps d’hommes lynchés. Et c’est en leur mémoire que cette chanson a été écrite par Abel Meeropol puis interprétée par Billie Holiday, Lady Day :

Southern trees bear a strange fruit

Blood on the leaves and blood at the root

Black bodies swinging in the southern breeze

Strange fruit hanging from the poplar trees

Une version par Carmen McRae

 

Pastoral scene of the gallant south

The bulging eyes and the twisted mouth

Scent of magnolias, sweet and fresh

Then the sudden smell of burning flesh

Une version par Cassandra Wilson

Here is fruit for the  crows to pluck

For the rain to gather, for the wind to  suck

For the sun to rot, for the trees to drop

Here is a strange and bitter crop

Et une version par Nina Simone :

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s