Aimez-vous Toto la Momposina?

C’est bien moins chic, me direz-vous, qu’Aimez-vous Brahms, de Françoise Sagan (1935-2004) ! Françoise Sagan l’éternelle désabusée désenchantée qui disait bonjour tristesse! Et je n’ai encore ni lu son roman de 1959 ni vu le film d’Anatole Litvak de 1961 avec Ingrid Bergman, Yves Montand et Anthony Perkins sorti sous le titre Goodbye Again. Je suis nul, nul, nul ! Mais je me soigne !

Je ne connais pas Brahms, Johannes Brahms (1833-1897), je l’avoue ! Mea culpa, mea maxima culpa ! ! Je ne connais que le troisième mouvement de sa symphonie numéro 3 en F majeur sur laquelle Sagan a plaqué les paroles de Quand tu dors près de moi. Mais je sais que le it mouvement a été utilisé auparavant en 1946 dans le film Undercurrent de Vincente Minnelli avec la participation de Katharine Hepburn, Robert Taylor et Robert Mitchum. Et même Gainsbourg Serge y est allé de sa petite version avec son Baby Alone in Babylone chanté par Birkin Jane.

Quand tu dors près de moi

Tu murmures parfois

Le nom mal oublié

De cet homme que tu aimais.

Et tout seul près de toi

Je me souviens tout bas

Toutes ces choses que je crois

Mais que toi, ma chérie, tu ne crois pas.

Les gestes étourdissants

Etourdis de la nuit

Les mots émerveillés

Merveilleux de notre amour …

Si cet air te rejoint

Si tu l’entends soudain

Je t’en prie comme moi

Ne dis rien

Mais rappelle-toi, chérie.

Aimez-vous Toto la Momposina ? Bien je ne suis pas plus colombien que je ne suis allemand mais j’aime bien danser la cumbia, maladroitement peut-être mais j’aime car la cumbia c’est aussi la Caraïbe. Baranquilla, Santa Marta, Cartagena, Monteria ! Cette chanson Yo me llamo cumbia du compositeur Mario Gareña est interprétée magistralement par Toto la Momposina.

Momposina car originaire de l’île de Margarita où se trouve Santa Cruz de Mompox, Margarita, la plus grande des îles colombiennes une île sur un fleuve appelé Magdalena qui se scinde en deux bras à hauteur de El Banco pour se retrouver à Boca de Tacaloa. Mompox où se sont réfugiés au temps de la conquête espagnole amérindiens puis esclaves noirs.

Mompox est depuis 1995 avec Cartagena l’une des deux seules villes enregistrées au patrimoine historique et culturel de l’humanité. Son isolement lui a permis de préserver son architecture et sa culture. On peut aller à Mompox mordre à pleines dents au réalisme magique en voiture ou en car. Au départ de Cartagena, Medellin, Valledupar ou Bogota tous les chemins mènent à Mompox. Le bac ou le ferry, le pont ou le bateau vous déposeront sans coup férir au coeur du 16ème siècle baroque.

La bourgade se trouve dans l’Etat de Bolivar à 248 km au sud de Cartagena et à 786 km au nord de Bogota. C’est le paradis des ciénagas, marais, marécages, marais marécageux, du colonel Aureliano Buendia de Cien años de soledad, c’est ma Caraïbe fantasmée, mon Macondo, c’est un peu quelque part la planète proche, un peu cousine issue de germaine de Wolfok que j’espère un jour proche visiter et ramener des petits poissons en or. Qui sait pour la Semaine Sainte de 2019?Santa Cruz de Mompox est connue pour son architecture baroque et son orfèvrerie et a été en 1987 le théâtre du film tiré du roman de Gabriel Garcia Marquez « Chronique d’une mort annoncée ».

Yo me llamo cumbia, yo soy la reina por donde voy,
no hay una cadera que se este quieta donde yo estoy,
mi piel es morena como los cueros de mi tambor,
y mis hombros son un par de maracas que besa el sol. (bis)

Tengo en la garganta una fina flauta que Dios me dio,
canuto de millo, olor de tabaco, aguardiente y ron,
tomo mi mochila, enciendo la vela y repica el son,
y enredo en la luna y en las estrellas toda mi voz. (bis)

Como soy la reina, me hace la corte un fino violin,
me enamora un piano, me sigue un saxo y oigo un clarin,
y toda la orquesta forma una fiesta en torno de mi,
y yo soy la cumbia, la hembra coqueta y bailo feliz. (bis)

Yo naci en las bellas playas caribes de mi pais,
soy Barranquillera, Cartagenera, yo soy de ahi,
soy de Santa Marta, soy Monteriana, pero eso si,
yo soy Colombiana, ¡oh! tierra hermosa donde naci. (bis)

Publicités

Une réflexion sur “Aimez-vous Toto la Momposina?

Les commentaires sont fermés.