bzzz bzzz bzzz La Guadeloupe

Je suis un haut-guadeloupéen comme il ya des hauts-savoyards. Ne riez pas, je suis sérieux ! Vous en doutez ? Eh bien sachez que nous avons en Guadeloupe un Club des Montagnards, le CDM,  depuis 1903. Et preuve que la montagne est bien là, le massif montagneux, les chutes, les mamelles, les traces, les crevasses sont l’objet e la passion de plus de  250 membres. Des randonnées sont organisées toute l’année,

La Guadeloupe Touristique est un ouvrage de 1931 écrit par Camille Thionville président fondateur du Club des Montagnards qui après avoir vécu une quarantaine d’années en Guadeloupe a commis l’ouvrage avec des illustrations de Adolphe Catan. La devise du CDM créé en 1903 après avoir été la branche guadeloupéenne u Ski club alpin dès 1899 est un vers tiré  du poète latin Virgile:

Sic vos non vobis mellificatis apes

Que veut on dire dire  par la ! Il ya en outre des abeilles sur le blason initial. tiens cela me fait penser à Bourvil. Ecoutons-le un peu :

 

Le vers entier est celui-ci :

Hos ergo versiculos feci, tulit alter honores,
Sic vos non vobis nidificatis aves ;
Sic vos non vobis villera fertis, oves;
Sic vos non vobis mellificatis apes ;
Sic vos non vobis fertis aratra boves.

J’ai fait ces vers et un autre s’en fait honneur,
Ainsi, mais non pour vous, oiseaux, vous bâtissez un nid;
Ainsi, mais non pour vous, brebis, vous portez une toison;
Ainsi, mais non pour vous, abeilles, vous faites le miel;
Ainsi, mais non pour vous, bœufs, vous tirez la charrue

Un autre traduction donne ceci :

Ainsi, mais non pour lui, l’agneau porte la laine ;
Ainsi, mais non pour lui, le boeuf creuse la plaine ;
L’oiseau bâtit son nid pour d’autres que pour lui,
Et le miel de l’abeille est formé pour autrui.

L’objectif de l’association est l’exploration et l’étude des rivières et montagnes de Guadeloupe. Le tourisme vert, quoi ! Une journée de sentier, dix jours de santé, dit le club qui organise des sorties tous les quinze jours entre décembre et juin. On a le choix entre l’itinéraire principal pour les plus aguerris et la rando bis pour les moins téméraires. Voilà une belle façon selon moi de connaitre la Guadeloupe.

Ce n’est pas le seul essaim d’abeilles vertes. Il y aussi Les Amis du Parc National de  Guadeloupe   

Ils n’ont pas de vers virgilien et l’antériorité mais il ont une chanson, yépa :

et organisent sorties patrimoine et  randonnées

Il y a encore Zyé a mangrov’la APLHG Association pour la protection du littoral humide de la Guadeloupe.

Sans-titre1-e1521142379113

Et tant e’autres ! C’est fou ce que l’on peut faire autour de Saint-Claude. Mais pour l’instant  comme il me faut réapprendre à mettre un pied devant l’autre et recommencer  je recherche d’abord des randonnées faciles du côté de  Deshaies, Pointe-Noire, Bouillante pour entre le 15 octobre et le 15 novembre. De quoi butiner sainement pendant quelques mois.