24 heures de bilan calorique d’insuffisant

20180515_084558-191756525.jpg

15 mai 2018, 98 kilos sur la balance. Et dire que je pesais 90 encore au mois de mars. J’ai pris 8 kilos en deux mois. Deux mois d’inactivité. Pourtant il me semblait que j’étais actif. Il faut croire que ce n’était pas assez. Je passe sans doute trop de temps assis devant mon ordi à tapoter des heures. Je devrai sans doute passer plus de temps à marcher, à faire ce qu’ils appellent la marche soutenue. Pourtant j’aime marcher mais pas  quand il fait froid. J’attendais les beaux jours pour commencer. Mais vu la pesée du jour il faudra agir vite et bien. Demain c’est promis.

Ma lutte pour fondre ne date pas d’aujourd’hui. Je l’ai entamée sérieusement il y a 5 ans en 2013 quand j’ai découvert que j’étais atteint d’une insuffisance rénale. Avant j’avais diminué certaines choses mais j’abusais de viande grillée, de barbecue, de palourdes, de bière. Enfin j’abusais, quoi. Je n’étais jamais assez rempli.

C’est reparti à nouveau pour le régime donc. Destination les 93 kilos pour le 5 juin, jour où j’ai rendez vous avec le néphrologue pour voir où en est mon insuffisance rénale (la dernière fois que nous nous sommes vus le 13 avril 2017 je pesais 93 kilos).

Il m’avait alors prescrit:

moins-de-viande

un régime pauvre en protéines animales avec un repas protéiné par jour au maximum

un régime pauvre en sel

une activité physique régulière avec perte de poids si possible

un traitement associant COVERAM 10/5 et LASILIX/40

Disons que j’ai suivi cette prescription à la lettre sauf pour l’activité physique. Lors de mes 8 mois à Mayotte j’ai beaucoup marché et mon poids avait même baissé à 90 kg lors de mon dernier rv chez un médecin en mars 2018.

Mais voila je n’ai plus travaillé depuis le 10 avril, je n’ai plus vraiment marché comme je le faisais. Je me suis laissé aller pensant que le plus dur avait été fait. Je pensais aller allègrement vers les 85 kilos et voilà aujourd’hui le coup de barre qui me tombe sur la tête. 98 kilos.

Ca me ramène presque au Brésil où j’en suis arrivé à peser 110 kilos. Halte là !

Insuffisant rénal, gourmand et gourmet ! Compliqué, me direz-vous la synthèse! Un peu oui mais pas tant que ça ! L’axiome de départ c’est : il faut se faire plaisir tout en restant vigilant. Principalement sur le sel (pas plus de 4 g par jour) : la surveillance tensionnelle est importante . je dois retrouver un bon équilibre avec de pressions artérielles de l’ordre de 12/7,5.

th

Je dois dans mon régime me concentrer sur mon apport en macronutriments (carbo-hydrates, protéines et graisses) constitués par :

les protéines : entre O,7g/kg/j et 0,8g/kg/j soit pour moi qui fait dans les 98 kilos entre 70 grammes et 80 grammes par jour), à raison de 12 pour cent de l’apport énergétique calorique total. Comme je ne mange guère que du poisson et des fruits de mer depuis 2 ans

-les protéines animales (pour moi seulement les oeufs, le lait, le yaourt, le fromage et le poisson et les fruits de mer)

poissonsfruitsdemer-1024x640

les protéines végétales constituées par

les céréales : avoine, blé, orge , riz, riz sauvage, seigle, boulgour, etc

les légumineuses (lentilles, haricots, pois chiches, petits pois, soja (tofu)

les légumes (de préférence pour moi le concombre, le radis, l’épinard, le chou, les brocolis)

proteines-01

carbs

les carbohydrates (les sources d’énergie) qu’on appelait autrefois les glucides qui sont de plusieurs ordres :

(la pomme de terre, la patate douce, le riz, les pâtes, les dombrés, l’igname, le dachine, le poyo)

(135 g/j à raison de 50 pour cent de l’apport énergétique total

530565926

les graisses, lipides, les fats, pour huiler le moteur : le beurre, l’huile d’olive, l’huile de colza à raison de 38 pour cent de l’apport énergétique total

les boissons (2 litres et demi par jour, eau, café, jus de fruits naturels)

les vitamines  liposoblubles : A (chou, carotte), D2, D3, E, K1, K2) et hydrosolubles (B1 (légumes verts), B2, B3 ou PP (noix), B5, B6, B9, B12 (viande), C (fruits frais), H (levures, jaunes d’oeufs)

3a94145402a56c4c05f6ec9842874f95

les minéraux : calcium (900 mg/j), phosphore (450 mg/j), magnésium (6mg/kg/j), fer (9 à 12 mg/j, potassium

les oligo-éléments (zinc)

Les contraintes pour l’insuffisant rénal sont nombreuses. Le rein ne filtrant pas bien  il faut contrôler l’apport en sel, phosphore, potassium. On ne peut éliminer car on a besoin de ces éléments mais il faut diminuer drastiquement. Or tous ces éléments sont présents dans la plupart des aliments. Certes on peut éviter les boissons industrielles, les sodas, les jus de fruits en bouteille et privilégier l’eau. On peut abandonner ou tout du moins diminuer les sauces, les viandes, les alcools, tous les produits salés ou fumés mais on trouvera toujours du sel quelque part et notre apport en sel doit être minime (dans les 5 grammes par jour maximum). Je n’ai jamais trop aimé le sel donc ceci n’est pas un problème. J’ai banni les bouillons cube depuis deux ans. J’utilise les épices et les aromates, je fais mes mélanges  en tous genres et je l’ai toujours fait donc de ce côté pas trop de problème.

J’ai banni les conserves, la charcuterie, les chips, les frites, les hamburguers, le faux filet, le gigot d’agneau, le porc (oh de temps en temps j’avoue que  je me prends deux trois chipolatas, ou deux trois merguez, ou deux trois morceaux de boudin, une deux trois tranches de jambon, un peu de foie gras,) le poulet, le canard, le veau, le lapin

J’ai banni petit à petit le pain blanc, la baguette, la baguette viennoise, les petits pains au chocolat, les pains au raisins, les croissants, le chocolat. Je ne mange plus que du pain complet ou pas de pain du tout.

Il va falloir maintenant éliminer ce que je continuais à manger  à savoir les poissons fumés . Fini le hareng fumé, fini la morue fumée, fini le saumon fumé, fini le haddock fumé, le marlin, l’espadon fumé .

Mais encore faut il laver ses aliments et les cuire à grande eau pour en éliminer le phosphore (pommes de terre, épinards par exemple)

Encore faut il privilégier comme légumes ceux qui ne possèdent pas trop de potassium et e  comme le chou, les brocolis, la laitue, la carotte, l’endive, le cresson, le concombre, le céleri, la courgette, le maïs, les haricots verts, les champignons, les radis

encore faut il user et abuser comme fruits e baies , de pêche, de cerise, de fraise, d’ananas et de pastèque

pour l’huile il ya belle lurette que je n’utilise que deux huiles : huile de colza et huile d’olive.

il faut éliminer le beurre, certains fromages

Même parmi les poissons il faut en éliminer certains porteurs de phosphore en quantité comme la baudroie, la morue, le hareng, la sardine, le thon, le saumon et bien sûr les fruits de mer

Ce n’est pas dimple mais il faut y croire. Le régime c’est la vie. J’aime la vie donc par voie e conséquences je vais A-D-O-R-E-R ce nouveau régime que je m’inflige par mesure de prévention.

J’ai un objectif secret commencer ma retraite le 1er août en pesant 85 kilos. Cela revient à perdre 13 kilos en 2 mois et 15 jours pile. Ce n’est pas le tour du monde en 75 jours mais mon tour de ventre en 75 jours.

Première étape le 5 juin où il faut que je passe à 93 kilos en 20 jours donc. Perdre 5 kilos en 20 jours est-ce possible. Ca équivaut à perdre 250 grammes par jour. Finis les petits plats bombés que je m’autorisais. Maintenant c’est serrer la ceinture. en douceur, sans stress pour éviter les rechutes et les fringales.

Ce matin avant de me peser je me suis pris une assiette de grits and eggs et un café . depuis que je sais mon poids je n’ai plus rien ingurgité.

J’ai mis deux poignées d’épinards à cuire dans la cocotte et j’ai jeté l’eau de cuisson. J’ai les lentilles que j’avais cuisinées la semaine dernière et que je vais manger avec les épinards. donc aujourd’hui au menu épinards lentilles. Plus une petite boite de sardines au piment.

Comme j’ai déjà mangé deux oeufs brouillés ce matin frits dans le beurre avec de la semoule de maïs complète cuite dans l’eau et le lait de coco il va falloir éviter d’autres apports protéiniques.

et puis je me suis branché sur fatsecret.fr qui je l’espère va m’aider à doser protéines lipides, glucides en un rien de temps.  A la fin de la journée j’en suis à  1899 kcal soit  95 pour cent de mon besoin calorique quotidien qui est évalué à 2000 kcal/j (en fonction e mon âge, de mon poids et de ma sédentarité. Il va falloir baisser sur le besoin calorique. Je souhaite me stabiliser à 1800. Le bilan e la journée sur ma répartition calorique : glucides 40 pour cent (il m’en faudrait 50 pour cent) , gras 37 pour cent (ça va, je maîtrise), par contre protéines 23 pour cent, c’est beaucoup trop ( il m’en faudrait au maximum 15 pour cent, avec un idéal de 12 pour cent). En d’autres termes j’ai ingurgité 78,279 g de gras, 185,409 g de glucides et 109,79 g de protéines

Conclusion des courses : il me faudra dès demain augmenter les carbohydrates, diminuer les protéines et être stable sur mes gras.

20180516_081031-1567170311.jpg

Jour 2 : Je me pèse nu come un ver de terre à 8 heures du matin après avoir pris mes 40 mg de Furosémide Sandoz  quotidien, et fait mes petits besoins naturels (eh oui tout ça c’est du poids, hein) et le verdict est implacable sur la balance: 97,1 kilos. J’ai perdu 900 g en un jour. C’est encourageant ! Mieux que ça : C’est M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E ! Allez samba en l’honneur de cette première victoire!

Ê! Compadre você tá ficando barrigudo
Ê! Cuidado a barriga atrapalha em quase tudo

Já não pode mais comer a comida predileta
Pra você emagrecer vai ter que fazer dieta
Toma cuidado, malandro, to avisando

Sua barriga já está atrapalhando, olha aí!

Ê! Compadre você tá ficando barrigudo
Ê! Cuidado a barriga atrapalha em quase tudo

Já não pode jogar bola
Que a barriga entra de sola
E nem pode ser destaque
No desfile da escola
Quando eu falo todo mundo
Pensa que eu quero briga
Mas é que o pobre só engorda na barriga

Ê! Compadre você tá ficando barrigudo
Ê! Cuidado a barriga atrapalha em quase tudo

Eh oui il faut fêter chaque victoire et ça fait déjà trop longtemps qu’on m’appelle « barrigudo » »gordo » »botijão »

Comme je me lève tôt j’avais l’habitude d’ingurgiter dès le réveil ce qui me tombait sous la main, yaourt aux fruits entiers, fromage, compote de pomme, camembert, café, pain complet ou bien quand j’en avais envie je prenais un peu plus e temps et je me concoctais quelque chose de plus consistant avec des oeufs. Par exemple du couscous avec des oeufs brouillés, ou de la semoule de mais avec des oeufs voire du couscous de maïs avec des oeufs et bien sûr toujours du beurre. Il y a encore six mois je me mettais toujours au minimum deux sucres dans le café, je suis passé à 1 sucre de 4 g. J’aime le café très fort je ne prends qu’un expresso le matin. avant je prenais aussi un verre de jus d’orange. Il fut un temps au Brésil où j’ingurgitais tous les jours 500 ml de jus d’orange fraîchement pressé, en me disant c’est de la vitamine C . J’ai regardé ça fait 236 calories et bien sûr 54,51 g de lipides). Il fut un temps où je prenais aussi de l’igname et des oeufs au petit déj, ou du couscous au mais avec du sauté de cabri. Oui à la brésilienne ! Ou bien parfois encore je variais et je prenais un verre de bouillie d’avoine ou de maïs avant d’aller travailler. A midi j’allais au restaurant à kilo et je n’ingurgitais pas moins de 600 grammes de nourriture variée. Le soir je grignotais. Ou j’avalais une douzaine de palourdes ou un acarajé (boulette de haricots cornille frits dans l’huile de palme rouge et farcis de sauce vatapa, de gombo et de crevettes, avec une petite salade de tomates poivrons et un peu de piment). Pas étonnant que j’aie atteint le pic des 110 kilos vers 2010.

Je me lève toujours tôt mais je ne prends rien avant 8 heures. Bouche cousue ! Depuis la veille j’ai programmé mon petit déj : aujourd’hui ce sera mon petit expresso de 40 ml comme d’hab, deux tartines de pain sandwich complet et une cuillère de miel. Ce matin je ferai aussi des courses car mon frigo est vide. J’ai sorti du congélo 85 g de poisson que j’ai mis à décongeler tranquillement.

J’ai prévu d’acheter radis, tomates, concombre, aubergine, poivron, courgettes, potiron, céleri, chou et du riz sept grains + carottes que j’ai vu qu’on utilise beaucoup au Brésil . C’est un mélange à faible indice glycémique de riz complet, avoine, carotte, riz rouge, blé complet, seigle, orge et colza. Un total de 162 calories pour une portion de 45 grammes. J’ai du riz basmati au cas où je n’en trouve pas, des pâtes complètes, du couscous complet