Le faux gras de canard et la farine de vrai cafard

cropped-scorpionmouthbig-2011965450.jpgParfois quand je me plonge un peu dans le web j’ai l’impression que le monde marche en arrière. Tenez pas plus tard que ce matin je vois deux articles. L’un sur le site Loetitia cuisine VG, un site de cuisine vegan tout à fait respectable, un site suisse du côté de Neufchâtel qui nous vante les délices du faux gras de Gaia. Et pas du vulgaire foie gras de canard ou d’oie bien évidemment : c’est bien précisé en lettres blanches sur fond noir, c’est du faux gras de Gaia. Bio et tout et tout ! C’est une aubaine, nous disent-ils, pour votre conscience et vos papilles ! Que demande le peuple !? ah c’est belge ! Justement je pars en Belgique demain, occasion rêvée.

fauxgras-produit.png

 

L’autre sur Ruptly, the video news agency,  tout aussi respectable où je vois une video sur la farine de cafards (encore expérimentale) fabriquée au Brésil. Cockroach flour, farinha de barata, farinn ravet, harina de cucaracha. Une farine qui contiendrait  40 pour cent de protéines en plus que la farine de blé normale

screen_shot_2017-01-28_at_11-260044955.png

L’un parle du faux gras de Gaia. Gaia, la voix des sans voix, est une association ont l’acronyme signifie groupe d’action dans l’intérêt des animaux. Ils ont leur antenne à Bruxelles 27 galerie Ravenstein. Et  j’imagine que  leur faux gras c’est tout sauf un foie gras de canard ou d’oie vegan qui ,il est bien précisé, respecte les gourmets comme les animaux (100% diervriendelijk en batave)(100 % animal friendly) et est donc 100 % végétal, bio et plein d’arômes. Pas de gavage d’oie ni de canard. LA France, la Belgique, l’Espagne, la bulgarie et la Hongrie sont les seuls pays d’Europe à pratiquer encore le gavage et à donc fabriquer du foie gras. 17 pays dans le monde interdisent le gavage.

Surprise, ça coûte une peccadille, 3,69 € en Belgique pour les 125 grammes. En France on le trouve à la vie Claire mais taussi toutes les grandes chaines bio ou non comme Carrefour, Casino, etc. Gaia nous donne même une recette de crème brûlée avec faux gras de Gaia poire confite et pain d’épices. Humm.

Mais voyons la composition de ce fameux faux gras de Gaia (Registered Trademark). La liste des ingrédients est celle-ci :

Levure alimentaire bio, eau, huile de coco, amidon de pomme de terre bio, pulpe de tomates bio, champagne bio (2 %), huile de tournesol bio, protéine de tournesol bio, sel marin, truffe bio (1 %), épices bio (0,18 %) : coriandre, cannelle et clou de girofle.

Je vais essayer par acquit de conscience mais c’est promis  je ferai mon propre faux gras ! Je suis sûr qu’il y a plein de recettes comme celle-ci (à base de noix, châtaigne, mélange champignons forestiers déshydratés, sauce soja sucrée, calvados, tofu fumé (ou du tofu lacto fermenté mariné au tamari), sel, poivre, muscade, mélange 5 baies, mélange cinq parfums) pour faire des foies gras végétaux de la même façon qu’il ya des caviars de légumes. A déguster avec un chutney d’oignons ou de la confiture de figues.

La vidéo de Ruptly nous indique que la farine de cockroach est fabriquée par les chercheurs de l’université Fédérale de Rio Grande au Brésil.

Je vous ai déjà évoqué ici les plats délicieux brésiliens que sont  la bunda de tanajura et le moroto de ouricuri.. Dans de nombreux pays comme la Thaïlande, les Philippines, la Malaisie ces fourmis appelées fourmis tisserandes en français. Leurs fourmis reines (Oecophylla smaragina)(weaver ants) sont appréciées pour leur gastre riche en vitamine C et pour leur goût acidulé. Ils appellent ça kroto et ce kroto est un mets délicat riche en calcium. Mais la blatte jusqu’à présent ne faisait pas partie du menu entomo.

fourmis-reines-2011965450.jpgAttention ce ne sont pas n’importe quelle race de cafard. Ce sont des cafards nobles, sophistiqués, ce sont des Nauphoeta cinerea,  Ce sont des cafards élevés  de façon très hygiénique et chouchoutés comme il se doit , nourris aux  bons légumes, céréales  et fruits bio pour pouvoir avoir l’autorisation de mise sur le marché de l’Anvisa, l’agence nationale de vigilance  sanitaire brésilienne. Toujours ce fameux respect pour l’animal

Les chercheurs en question du cours de génie chimique des aliments Andressa Lucas et Lauren Menegon affirment que cet insecte contient huit des  neuf amino-acides essentiels, a une haute qualité d’acides gras (comme les omega 3 et les omega 9). Ils étudient aussi l’utilisation de sauterelles, criquets et larve du ténébrion meunier (besouro tenébrio) pour ce même projet anthropo-entomophage

Ce qui me surprend c’est que d’un côté on se dit respectueux de l’animal et de l’autre on utilise l’insecte  comme une source de protéine durable et écologique si on la compare à l’élevage traditionnel.

 

Il y aurait deux milliards de personnes à travers le monde (majoritairement en Asie, Afrique et Amérique) qui consommeraient des insectes bio et 1900 espèces  d’insectes comestibles cataloguées par la FAO. Les plus appréciés sont  les coléoptères (scarabées), les lépidoptères (les chenilles), les hyménoptères (les abeilles, les guêpes, les fourmis tisserandes ), les orthoptères (sauterelles, grillons, courtillières = grillons-taupes, criquets, locustes), les hémiptères ( cicadelles, les punaises, les cigales, les pucerons et les cochenilles), les isoptères (les termites,) les odonates (libellules, demoiselles)) et les  diptères (mouches)

 

Effet de mode, préoccupation mondiale pour une alimentation plus respectueuse de l’environnement ? Mais alors quid de la souffrance animale. ?

insectes-piment-style-pola-1226059621.png

Le site Girl Meets Bug de Daniella Martin ne se pose pas ces questions.

 

 

 

Il faut sauver la planète ! C’est le mot d’ordre.

Des entreprises en France divulguent par exemple des produits à base de grillons ou de vers de farine à La Criqueterie .

Next FoodNext Food va jusqu’à proposer scorpions noirs (Hetrometrus longimanus), tarentules (Haplopelma albostriatum), vers de farine (Tenebrio Molitor) (ce n’est pas un ver en réalité mais la larve du ténébrion meunier), punaises d’eau géantes (Belostomatidae), criquets (Pantanga succinct) et fourmis tisserandes (Oecophylla smaragdina).

 

 

Insectes Comestibles  nous vante les mérites de la chenille du ver à soie, de la chenille du ver à bambou mais nous donne la recette de ses  tortillas aux criquets du Mexique, et de salade de papaye verte aux vers à soie de Thailande,.

tortillas-criquets-mexique-768x478-2108499012.jpg

recette-insecte-salade-papaye-ver-soie-768x478-531400950.jpg

Insect food nous avertit: « c’est bon pour vous , bon pour la planète ». Vite un petit hamburguer d’insectes. Yummy !

 

 

Jiminis nous vend son criquet.

Par contre le besouro de ouricouri n’est pas disponible encore en France. Il ya aussi le   gongo qui vient d’une autre sorte de palmier et qui s’apprécie beaucoup dans l’Etat du Piaui.

C’est une larve jaune aux yeux noirs. On en retire l’oeil avant de le manger tout cru dans le semi-aride brésilien où il se produit dans les palmiers de licuri dits aussi ouricuri (Syagrus coronata). Cette larve a bien sûr le goût de la noix de licuri, qui est une sorte de mini noix de coco délicieuse. Si on le désire on les jette sans huile dans une poêle et on les croque ensuite après les avoir légèrement salées.

besouro-amendoim-260044955.jpg

Il y a aussi le besouro de amendoim, (Palembus dermestoides) une sorte de scarabée de cacahuète qui eut son heure de gloire au Brésil et qui serait tombé en désuétude. Il avait selon les dires des anciens des vertus intéressantes pour traiter l’asthme, l’arthrite, la tuberculose, le cancer, le diabète, la maladie de Parkinson, le psoriasis, les kystes ovariens et l’impotence sexuelle.

On utilisait aussi dans ce même ordre d’idée à fins thérapeutiques pour soigner la varicelle des tisanes de sureau (sabugueiro) . D’abord on donnait les fleurs en tisane et si cela ne fonctionnait pas alors la solution c’était une chenille.

Vous voyez  ! Le monde décidément fait marche arrière. Ce sont les recettes traditionnelles voire médicinales du passé qui reviennent au triple galop. Les recettes de grand-mères ont encore, je vous l’assure, de longs jours devant elles!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.