Bébé, Bébé, Apa oswè a

Médé Médé apa oswè a ! Je me réveille à deux heures trente du matin . Yekrik yekrak. Mon lit est devenu bari à salézon échoué au beau milieu de mes rêves paradoxaux sur ce refrain de gwoka revisited à sa sauce pimentée par mon inconscient de tambouyé .

Ce n’est pas cette Manzè Bébé mais ça y ressemble. Si ce n’est pas elle c’est donc sa sœur jumelle ou très proche. Oh ce n’était pas Médé Médé qu’on chantait, ça c’est sûr, je crois plutôt que c’était Dédé Dédé ou Bébé Bébé. Peu importe mais quand même. C’est un gwoka ancien qui bat dans ma tête. Et qui me ramène environ 40 ans en arrière. Je revois en caméra lente, les circonstances, les lieux vagues, les visages flous, les tambours battent tout seul, Dédé aime-moi, apa oswè-a. Bébé doudou, Apa oswè-a. C’est un combat nocturne entre Bébé et Dédé et BÉBÉ veut son plant de poyo et DEDÉ , vyé moso fé-a, est las. MANZE Bébé voudrait qu’on s’occupe de son jardin mais Missie-a a seulement son sab sur lui. Il a beaucoup travaillé. Il n’a pas les outils qu’il faut dit-il pour travailler ce jardin la. Il n’a ni hache ni pikwa, ni houe. MANZE Bébé lésé mwen ale. Mais Dedé ou était-ce Wobè fait partie des braves. MALGRÉ LA FATIGUE IL ENTREPREND DE METTRE AVEC SA PINCE UN BON PLANT DANS LE JARDIN DE LA Dame. Manze Bébé ochan pour qu’on lui plante une graine dans le jardin et le jardinier qui n’en peut mais. Apa oswè-a.. Les repondeurs répondent en cadence « apa oswè-a ». Man ka mandé le réponde , Natalyo. Dédé touche moi, Dédé prends moi, Dédé donne-moi. Dedé plante-moi. BÉBÉ A LA VOIX CAJOLEUSE. DÉDÉ VOUDRAIT RENTRER DORMIR À KAZ Mais LE KA RONFLE. MANze BÉbÉ A BESOIN qu’on laboure son jardin et a beau virer à droite virer à gauche ne trouve pas le bon sommeil chaud. Missié Dédé ka fè sanblan mo. Daprey I las. Soukwé kow, vyé fenyan! Konba mélé . Dédé Dédé !

Et si c’était Dédé Saint Prix, ce Dédé. Ah si Émile Mondésir ou son frère Hervé ou encore leur grand frère, ex champion de ping pong a Aix en Provence. Prof de philo, et chanteur de ka, Edmond Mondésir était dans les parages il me remettrait illico sur le bon chemin de ce ka égaré. Un bele perdu. Dédé pique-moi, apa oswè-a. Dédé, soulage-moi, apa oswè-a. Ou serait ce du Eugène Mona. Angoulous se lanmo. Woye Woye, woye, woye. Ma maman m’a dit comme ça, faut pas faire malélivé , je révise en boucle mes classiques. Esnard Boisdur, Ti Sélès , Carnot, Robert Loyson, Vélo, Guy Konket, Napoléon MAGLOIRE, Gaston Germain Calixte. Je sens en moi japper des chiens et des bourik ruer des quatre graines. Les maringwen me piquent. Dedé Dedé apa oswe-a, Dédé chaléré mwen. Dedé fait sa prière. Notre père qui es aux cieux que ton nom soit sanctifié que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Je vous salue Marie, peine de grâce, le seigneur est avec vous. Mais malgré toutes ces prières le jardin est toujours en feu. Les outils pour planter la graine n’ont pas suffi. Manze Bébé veut et exige son plant. Vous qui me lisez, vous voyez bien que je mélange des MANZE Bébé et Dedé, et que chat ka tête rat, rat ka tête chat, ka souse zo a rat a Kaz an mwen. Boisdur, Mona, Vélo, Chaben, Napo, qui est l’auteur de ce morceau d’anthologie ? VOUS SAVEZ. DITES MOI LES LIENS

Publicités