Tribe trotter

A force de dire que je suis polyglot trotter j’ai l’impression que je me mens à moi-même. Pourquoi suis-je amené à trotter ainsi d’île en île ? Voici une question que je me pose et à laquelle je ne trouve pas e réponse. Je risque parfois une interprétation génétique. Quand on a dit c’est dans mes gènes, eh bien, il n’y a plus de contre-discours.  Bref je suis comme ça ! Point blank ! Point barre, comme disent les français.

Certains m’incitent à tenter une analyse junguienne pour sonder l’inconscient  qui me meut à me comporter de la sorte.

J’ai peut-être une porte de sortie à cette inquiétude pressante qui m’envahit parfois à intervalles réguliers et me pousse toujours plus loin vers de nouveaux horizons.

C’est toujours dans le domaine de la génétique. Ce n’est pas la généalogie, quoi que cette dernière m’ait permis d’appréhender pas mal de choses sur moi-même. Non, c’est la génétique.

Je me sens mûr aujourd’hui pour faire un test ADN. Suite à ce test je rebaptiserai mon blog qui deviendra selon les résultats que j’obtiendrai à mon test Akan Trotter,  Bamileke Trotter, Fon Trotter, Peul trotter, Congo Trotter, Ibo Trotter

Un petit frottis dans mes joues et 500 à 2000 ans  de racines maternelles vont surgir. Le test maternel le ADN mitochondrial dont on hérite exclusivement de sa mère. Donc je saurai de quelle origine. j’ai le même ADN mitochondrial que ma mère, ma grand-mère, mon arrière-grand-mère et ainsi de suite. Le résultat que j’obtiendrai vaut pour mes frères et soeurs, mes tantes et oncles du côté maternel, mes cousins et cousines du côté maternel, mes enfants et les enfants de mes filles.

Les hommes comme les femmes peuvent prendre ce test. 92 pour cent des résultats vont montrer un ancêtre africain.

Les résultats comprennent la désignation de  HVS1, HVS2 et HVS3, ainsi que le haglogroupe.

Le test paternel : ce test analyse seulement le chromosome Y que les hommes héritent de leur père exclusivement. Le résultat sera le même que celui de son père, grand-père, enfants, frères et soeurs, enfants des frères, oncles et tantes paternels.

Après avoir fouillé à gauche et à droite depuis quelques semaines je me suis déterminé finalement pour African Ancestry.com

Le seul hic : le prix ! Allez, en bon éconochicaholic,  je m’accorde encore quelques mois de réflexion en attendant que les prix baissent.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.