Ducana, saltfish, chop up

Ce matin j’avais sur watsup une conversation live avec les Caraïbes. Ma cousine Loreen d’Antigua, Baltimore comme moi, m’a donné la recette du Ducana, saltfish and chop up. Je suis en effervescence, je regarde par la fenêtre à Saintes en Charente -Maritime, France, Europe et je vois poindre la mer ! la mer des Caraïbes en plein Saintes à deux cents mètres de l’abbaye. à deux cents mètres de la Charente. Incredible but true. Je tends les bras et je cueuille les alizés comme des fruits mûrs d’un pied de tamarin. Oublié le vin, oublié le pineau, je déguste mon jus de tamarin, je sirote mon jus de maracuja, je siphonne mon jus de carotte au gingembre, je suce mon jus concombre et citron vert, je savoure mon jus de sorrel. Que du local ! Et je ne te dis pas, man, mais le jus de concombre au citron vert c’est une tuerie. On dirait du watermelon !

Avec ma cousine on a imaginé notre réunion de famille en Guadeloupe qui devrait se tenir entre juillet et août 2019. Les Baltimore de Guadeloupe et de Antigua se réuniront pour une semaine d’activités, qui se termineront par un banquet dansant.

Je me suis déjà arrangé avec les Antiguais pour que leur collaboration consiste entre autres choses en la préparation sur place du ducana, saltfish and chop-up.

En quoi consiste la chose. C’est un plat qui consiste en trois parties :

carbohydrates : la partie consistance : le ducana : il s’agit de patates douces et de noix de coco râpées, mélangées avec de la farine et des raisins secs, de la cannelle, de l’extrait de vanille, (parfois même pour certains de l’extrait de poire), du sucre, de l’eau (ou de l’eau de coco, ou du lait de coco en fonction de ce que vous allez utiliser, coco râpé frais ou en flocons) et de la noix de muscade. On peut aussi ajouter à ce mélange de la carotte râpée ou du giraumon râpé. Le tout est mis à cuire environ 50 minutes dans une feuille de papier aluminium ou traditionnellement dans des des feuilles de banane ou de raisiniers bord de mer (coccoloba) mais si on a des feuilles de figue sous la main pourquoi pas.

protéines animales: le saltfish (la morue) (on peut la remplacer par du maquereau ou du hareng mais normalement on utilise la morue comme de la chiquetaille de morue qu’on va assaisonner néanmoins avec oignons, poivrons, sauce tomate, ail, huile d’olive, vinaigre de cidre et poivre noir. (saltfish buljolde)

protéines végétales : le chop-up: normalement on propose des épinards au beurre. Mais on aime aussi panacher avec gombo, giraumon, aubergine, courgette.

Attention la patate douce aux Antilles, la bonne pour ce plat c’est la variété boniato.

Le ducana est un plat très apprécié à Antigua et Barbuda, Trinidad et Tobago, Saint Vincent et Grenadines, Belize, Jamaïque, Sainte-Lucie, Grenade, Saint-Kitts, Barbade.

Si vous avez déjà mangé des tamales ou des pastelles on peut dire que ce sont des cousins. Le DUCANA est appelé aussi duckanoo, ducuna, dukuna, tie a leaf, blue draws (en Jamaïque), paime à Trinidad et Tobago et Sainte-Lucie, conkie à Grenade et à la Barbade, dukunu à Belize, pastelles à Puerto Rico, ducuna à St Kitts and Névis. Le tie a leaf est généralement fait avec de la farine de maïs (cornmeal), certains mélangent cassave râpée, malanga râpé (tannia) et patate douce râpée. Mais globalement quel que soit le nom de ce plat il contient de la patate douce râpée et du coco râpé.

https://youtu.be/C7P07kkP_6w

C’est un plat de jeûne . On l’utilise fondamentalement à Antigua le vendredi Saint à Pâques et le 1er novembre, jour de l’indépendance.

Oh il y a des centaines de recettes mais moi je vais les yeux fermés sur Cooking Magic

https://youtu.be/qgt9emdeGOY

Et si vous voulez les ingrédients et la recette à la mode Antiguaise vous allez ICI.

Masturbation carbonique: vin excentrique sans cochonnerie, rouge tranquille et naturel. Ne rend pas sourd.

20180811_093259-2065100784.jpg

Avis à la population ! Patasophes, oenopathes et autres gastronomes avides de pata negra, rapides du gland et à la masturbation carbonique exacerbée, Bruxelles vous accueille les bras ouverts. Le Gland sévit rue de l’Association au numéro 12. Metro  Botanique 0493649334

Ils préviennent d’entrée par la bouche de Pierre , le gérant.:

Nous ne sommes  ni glandeurs ni obsédés… Mais le gland est la nourriture de base de cochons , de sangliers et d’autres animaux « balanophages », qui sont à la base de nos produits artisanaux.

Les vins sont sans sulfites issus de l’agriculture bio-dynamique. D’ailleurs c’est ainsi que je me suis intéressé à eux. Leurs bouteilles s’étalaient en vitrine avec la mention vins naturels. Je dois dire que je m’y perds un peu entre

a) vins biologiques,

b) vins biodynamiques (selon la définition de l’autrichien  Rudolf  Steiner vers 1920 qui considère qu’il faut prendre en compte l’influence de la lune, de la terre et u soleil pour faciliter le développement de la plante et lui permettre de se défendre naturellement . Les soins aux plantes sont effectués par  macération ou dilution de plantes ou minéraux)

c) vins naturels.

J’aime bien le mot  vins étonnants ou vins chez nous

Je dois avouer que ce qui a retenu mon attention en passant devant Le Gland pour me rendre  à mon appart- hotel situé un peu plus haut dans la même rue,cela a été le nom du vin Masturbation Carbonique 2016.. avec les mentions suivantes sur la bouteille : appellation vin de table avec 4 chaises. Le vigneron c’est Alban Michel, le  cépage c’est ici du carignan, là du Syrah, là du Grenache ou du Cinsault.. Ni dieu ni maître ni sulfate, nous dit-on ! Pinard is not dead. Vin rouge tranquille produit par Les Sabots d’Hélène à 11150 Feuilla (Aude). Produit issu de l’agriculture  biodynamite. Vin non filtré, non collé, vigne et vin sans chimie, sans soufres, donc vivant. Alcool 13%. En cherchant un peu je m’aperçois que le Domaine les  Sabots d’Hélène (4, 5 ha) a  produit d’autres cuvées aux appellations excentriques et épicuriennes: La mauvaise réputation en 2014 (vin rouge tranquille ), L’Alternapif en 2015 (vin rouge tranquille), Ovni Tender en 2015 (vin rouge moelleux tranquille), Anticonstitutionnelement en 2017 (blanc), Ni dieu ni maître ni sulfite, du raisin et basta, 2016 (vin rouge tranquille), Liberterre 2016 (vin rouge tranquille), Plus Noir que Rouge 2015 (vin rouge tranquille)

Bien avant 2016 et cette cuvée Masturbation carbonique Jean-Marie Guffens, un vinificateur du Mâconnais, avait eu ce mot en 2008 évoquant le beaujolais nouveau obtenu par macération semi-carbonique :

« c’est de la masturbation carbonique. »

C’est assez savoureux de voir désormais ce mot qui servait à décrire des vins sucrés, levurés, filtrés, turbinés, en un mot merdiques et sulfureux, servir pour désigner un vin biodynamique.

Ces vins décalés , étonnants se négocient autour de 10 € les 75 cl. Ces vins de chez nous et d’ailleurs sont produits par de plus en plus de vignerons à travers la France, l’Espagne et l’Italie.

En Alsace : Domaine Christian Binner, Domaine Pierre Frick, Domaine Julien Meyer, Jean-Pierre Rietsch

En Auvergne: Pierre Beauger,Patrick bouju,François Dhumes, Vincent Marie – No control, Jean Maupertuis,

En Aveyron : Nicolas Carmarans, Patrick Rols

En Beaujolais: Domaine Chamonard, – JC Chanudet, Domaine Marcel Lapierre, Jean Foillard, Philippe et Catherine Jambon,  Château Cambon – Marie Lapierre, JUean-Claude Lapalu, Jerôme  balmet,Remi Dufaître,Sylvère trichard – séléné, Clotaire Michal

En Bordeaux:  Château Le Puy, Château Meylet

En Bourgogne:Les vignes du Maynes,  Dominique  Derain, Catherine et Gilles Vergé, Alice et Olivier de Moor, Domaine  Philippe valette, Domaine de La Cadette, Julien Cruchandeau, Sarnin Berrux, Domaine Sextant, Domaine Clair Obscur, Domaine Guillemot Michel,

En Bugey: Domaine Renardat Fache, La vigne du Perron

En Champagne: Champagne Larmandier Bernier,Champagne val frison,

Corse: Domaine de Vaccelli

Espagne: Partida Creus, Mendall – Laureano Serres, Oriol Artigas Sanchez

Italie: Cascina Tavijn, Azienda Le Coste, La Stoppa, Giulio Armani – Denavolo, Radikon

Jura: Philippe Bornard, Domaine des Bodines, Valentin Morel – Les Pieds sur Terre, Les Bottes Rouges

Languedoc:  Maxime Magnon, Emile Heredia – Montrieux – Les Dimanches, Domaine Fontedicto,Le Petit Domaine de Gimios,Clos Fantine,Julien Peyras, Jean-François Coutelou,Nana vins – Nathalie Gaubicher,Domaine Léon Barral, Le Petit Domaine, Yannick Pellletier, Rémi   Poujol – Le Temps Fait Tout, Olivier Cohen, Domaine Opi d’Aqui

Loire: Sébastien Riffault ,  Domaine René Mosse, Le Clos du Tue-Boeuf,  Domaine des Griottes, Noëlla Morantin, Alexandre Bain, Claude Courtois – Les Cailloux du Paradis,Les Vins Contés, Bruno Aillon, Les Capriades, Frantz Saumon, Pierre Olivier Bonhomme, Domaine la Sénéchalière, Domaine Le Briseau, Julien Courtois, La Grange aux Belles, Hervé Villemade, Domaine La Paonnerie, François Saint-Lô, Domaine La Piffaudière, La Porte Saint-Jean, Michel Autran

Rhône : Le Raisin et l’Ange,Domaine gramenon, Eric Pfifferling – L’Anglore, Hervé Souhaut, Dard et Ribo, Hirotake Ooka – La Grande Colline, Domaine Mouressipe, Maxime françois Laurent, Thierry Allemand, Les Maoù, Balazu des Vaussières, Domaine philippe Viret, Les Frères Soulier, Domaine de Villeneuve, Mas de Libian, Andrea Calek, Sylvain bock, Le Clos des Grillons, Frédéric Agneray, Valentin Vallès,

Roussillon: Domaine Léonine,Les Foulards rouges – Jean-François Nicq, Bruno Duchêne, Loïc Roure – Domaine du Possible , Vinaigrerie La Guinelle, Domaine Potron Minet, Jean-Louis Tribouley, Domaine Yoyo,Vinyer de la RucaAlain Castex – Les Vins u Cabanon, Casot de Mailloles, Le Collectif Anonyme, Domaine Rivaton, Domaine Le Temps Retrouvé, Domaine carterole, La Cave des Nomades, Domaine Le Bout du Monde,

Savoie: Marie et florian Curtet (Jacques Maillet)

Sud-Ouest: Château Lestignac, Bordes Lubat – François Lubat, Domaine de Souch, Domaine Flageoles

Dans un pays où 60 substances (entre additifs ou pesticides) sont autorisées à des taux plus ou moins élevés, causant allergies et réactions hypersensibles, dans un pays où on utilise, le lait, les oeufs, le poisson le blé pour donner des arômes au vin, dans un pays où on peut retrouver des fungicides et es insecticides dans du vin, du Thiophanate-methyle cancérigène, dans un pays ou on peut ajouter de l’acide ascorbique, du soufre, des levures à la tire à larigot pour élever son vin, lui donner des arômes de banane, de fraise ou d’ananas, on ne peut plus dire que le vin est un aliment naturel.. Moi je dirais avec Malcom Gluck du Guardian que le vin c’est comme une boisson gazeuse , ni plus ni moins, sauf qu’il contient de l’alcool. On peut comprendre que les producteurs vinicoles luttent bec et ongles pour que les substances qui intègrent leur moût soient secrètes.

pour que la vinification soit naturelle il faut zéro SO2, zéro levures, zéro intrants et 100 pour cent de raisins. il arrive  qu’il y ait un sulfitage exceptionnel mais à l’intérieur de la limite de 2 grammes par hectolitre maximum

Les vignerons sains, vraiment S.A.I.N.S  (sans aucun intrant ni sulfites) sont Opi d’Aqui (34800 Clermont l’Hérault,Languedoc-Roussillon), Marena, Mas Pares, tous adeptes des vins naturels

Un vin  pour être it naturel et recevoir le label AVN doit répondre à un cahier de charges très rigoureux

1 traçabilité (déclaration de récolte, cahier  de cave, cahier d’embouteillage, analyses des vins)

2 Vendange manuelle

3.pas de pasteurisation

4.pas d’enzymage

5. pas de chaptalisation (aucune addition de sucre

6 concentration du moût entier interdite

7 levures indigènes uniquement (pour la fermentation alccolique) prodouits par le raisin lui m^me, pied de cuve. Pas e levures exogènes

8 cliquage non autorisé (nutriments pour levures non autorisé)

9 bactéries malolactiques indigènes uniquement  (pour la réduction biologique des acides)

10 conservation par le SO2 (pas d’emploi de SO2) (le soé2 favorise la conservation et empêche l’oxydation)possibilité dans un premier temps pour ceux qui souhaitent à terme arriver à zéro sulfites d’avoir pour les vins rouges jusqu’à 10 mg \l de SO2 total, pour les vins blancs jusqu’à 20 mg\l à l’analyse après mise en bouteille. Mais pas de qualificatif de vin naturel ni apposition du logo AVN

11 pas de stabilisation tartrique

12 pas d’intrant comme agent de collage (blanc d’oeuf, albumine de poisson, sang frais, gélatine, caséine, bentonite)(pour corriger l’excès de tanin)

13 Filtration interdite

14 pas de régulation de l’acidité

15 pas de boisage, tanisage (les tonneaux en bois sont autorisés pour l’élevage. Les ajouts de bois au vin au moût est interdit. Pas d’ajout de tanins (extraits atomisés de bois utilisé sur moûts (pour faciliter la clarification) ou sur vins (pour renforcer la structure phénolique) aux vins blancs et rosés afin de faciliter le collage

16 Inertage interdit

17 micro-oxygénation interdite

18 nettoyage à l’eau, à la vapeur ou mécanique obligatoire

19 utilisation de capsules  en inox au lieu de bouchons de liège pour éviter toute déviation organoleptique

Quel dommage ! Le Gland est fermé du 6 au 22 août ! Ce sera donc pour une prochaine fois à moins que je ne trouve en Grèce ou en Guadeloupe, mes prochains lieux de villégiature,  vigneron naturel patasophe et oenopathe ! Alors on philosophera ibériquement autour de pata negra d’anthologie

 

« Le bonheur ne se savoure pas comme un fruit »

« Le bonheur ne se savoure pas comme un fruit, il se gagne, il n’existe que s’il se veut. « 

Cette citation d‘Alain (1868-1951) interpelle.

20180811_175052295233907.jpg

Elle me fait penser à une publicité de BASF pour une cassette sur une musique de Giacomo Puccini (1858-1924), Manon Lescaut où un buste de Puccini pleure en écoutant la voix d’une soprano chanter In quelle trine morbide. L’émotion intacte. Le bonheur. Je ne sais qui est la soprano qui interprète Manon, ni rien de l’aventure qui la lie au Chevalier Després et pourtant j’ai comme une parcelle de bonheur qui m’envahit au moment où la statue de Puccini verse sa larme. La musique anime la pierre, lui donne vie. Etait-ce Maria Callas, était-ce Léontyne Price ou Angela Gheorgiu, Montserrat Caballé ou Kiri te Kanawa ?

Peu importe. Je crois qu’au contraire le bonheur se savoure comme un fruit dans la mesure où l’on sait tout le processus de développement du fruit avant qu’il ne soit mûr et digne d’être savouré. Rien n’empêche de le déguster vert ou blet non plus. A chacun sa notion de bonheur. Par exemple on peut fort bien aimer les mangues vertes ou les tomates vertes.

Il y a chez nombreux philosophes la notion que le bonheur c’est quelque chose d’exceptionnel, qui arrive en bout de course, comme une récompense après de longs efforts. Cette vision un peu religieuse s’inspire du paradis que nous n’atteindrons qu’après la mort et la resurrection. C’est là selon eux qu’existe le vrai bonheur, à la droite du Père. Et même ce bonheur-là ne sera pas donné à tous. Heureux les pauvres d’esprits ne dit-on pas car le royaume des cieux leur appartient. Ce bonheur céleste ne se savoure  pas comme un fruit, d’ailleurs il nous serait bien difficile de le mordre puisque si jugement dernier il y a nos dents  ne seront que poussière et le fruit désiré aura même dépassé le stade de pourriture . Le fruit restera à l’état virtuel.

Ce bonheur là est le type de bonheur qu’on place comme une statue sainte et que l’on observe comme un trésor. Un jour bien après notre mort nous serons heureux. Nous vivrons notre béatitude.

 

In quelle trine morbide...
nell'alcova dorata v'è un silenzio
gelido, mortal, v'è un silenzio,
un freddo che m'agghiaccia!
Ed io che m'ero avvezza
a una carezza
voluttuosa
di labbra ardenti e d'infuocate braccia...

or ho tutt'altra cosa!
O mia dimora umile,
tu mi ritorni innanzi
gaia, isolata, bianca
come un sogno gentile
di pace e d'amor!

Moi je crois aux bonheurs quotidiens, presque invisibles, faits de souvenirs et d’anticipations, un peu comme dans La Mélodie du Bonheur (The Sound of Music). Julie Andrews, la novice rebelle, amoncelle des petits bonheurs quotidiens, les joies quotidiennes qui  font aller aussi bien elle que la famille Von Trapp de l’avant.

 

 

 

Retraite Ayurvéda en Inde du Sud vs Zimbali Culinary Retreat en Jamaïque

Voici un argumentaire pour une retraite Ayurvéda (3 semaines en Inde du Sud à Kundapura, Udupi, Karnakata, en face de la plage de Kodi) comprenant huit jours de panchakarma supervisé par un médecin ayurvédique, la diète Ayurvédique, la pratique du yoga sivananda (hatha yoga), la méditation (dhyana), la respiration (pranayama), la relaxation (nidra yoga), les chants dévotionnels (bhakti yoga),les enseignements (jnana yoga) les excursions :

aux temples Shree Mookambika (temple hindou dédié à Lakshmi à Kollur, district de Udupi, situé à 38 km) et Shree Sharadamba localisé à Shringeri, à un peu moins e 80 km

aux huit temples de Udupi, (berceau du dieu singe Hanuman),

à Gokarna (district de Uttara Kannada) et Om Beach ainsi qu’au temple Mahaba Lehwar dédié à Shiva.

 

J’ai relevé aujourd’hui toutes ces infos sur le site Dhyana Ananda:

« Yatra est un mot sanscrit pour décrire un pélerinage vers un lieu sacré. Les hindous croient qu’entreprendre un yatra nous aide à nous purifier sur la voie de la libération. C’est dans cet esprit que se déroulera la retraite. La première partie du séjour est consacrée à la purification du corps et de l’esprit et au retour sur soi. Vous commencerez par un panchakarma supervisé par un médecin ayurvédique. Parallèlement vous pratiquerez chaque jour le yoga, la méditation, la relaxation, les bhajans. Vous recevrez également des enseignements pour favoriser votre bien-être et votre croissance spirituelle. Dans la deuxième partie nous vous proposons des excursions vers des sites sacrés tout en continuant votre pratique. »

 

Euh oui d’accord mais que peut bien être ce panchakarma qui va durer 8 jours selon le site. C’est une cure Ayurvédique. C’est un nettoyage. Un détox à la mode ayurvédique. La médecine ayurvédique considère que toute maladie découle d’un déséquilibre entre les forces fondamentales, les doshas (vata, l’air; pitta, le feu; kappa, la terre). Chaque individu a l’une de ces forces qui lui est primordiale, un peu comme dans le candomblé avec les orixas de tête. Mais au fait quel est mon dosha principal ? Il y a des tests heureusement. Voyons voir. Moi à priori comme ça, je dirais que je suis Feu. C’est ça mon dosha dominant. On m’a souvent dit au Brésil : você é fogo ! Baixe esse fogo, me dit-on souvent. Faites votre test ! Tableau-constitutions-Salil !     je le savais je suis Pitta ! Il va falloir baisser le feu donc. Il me ronge à tout petit feu. Pitta-Vata pour être précis. Voilà mon profil ayurvédique

Quand il y a accumulation de toxines on parle de ama. On se débarrasse des toxines de 5 FACONS

-soit par vomissement causé par un purgatif oral (mandanaphala (randia spinosa) . on parle alors de  vamana qui a pour objectif d’éliminer chez l’individu ses excès de Terre (kappa)

-par purge intestinale . On parle de virechana dont l’objectif est d’éliminer les excès de Feu (pitta)

-par lavement anal (avec huiles) (anuvasana basti)

-par lavement anal (avec herbes) (niruha basti)

-par lavement nasal (nazya).

Bref ça me rappelle les lavements que je subissais étant enfant à chaque rentrée scolaire. Les dites toxines c’étaient des vers. De sacrés lombrics INTESTINAUX qui vous bondissaient sans cri primal de la raie des fesses et que vous regardiez béats de stupeur gigoter au fond de votre pot comme des spaghettis animés . Nous n’avions pas alors la télé à cette époque là. Nous nous faisions nos Walt Disney, nos Tom and Jerry, nos Coyote, nos ROADRUNNERS , nos Popeyes. tout cela sans Nidra yoga, sans hypnose

Il sera autorisé de se baigner, de se promener. C’était la purge semestrielle à l’huile de ricin dont j’ai déjà évoqué le déroulement ici. Cette retraite me propose donc une purge de 8 jours. Huit jours de panchakarma. Mais je lis par ailleurs sur un autre site qu’une purge sérieuse, une ayurvédique vraie de vraie, doit au moins durer trois semaines et doit être suivie d’un régime ayurvédique radical, végétarien pur, pas du tout ovo-lacto, avec ingestion massive de beurre clarifié pour faire partir les toxines. Saison après saison. Sudation post estivale, post automnale, post hivernale et post printanière. Cure est le maître mot. Vous avez curage pour moi ?!

Je lis aussi en toutes lettres médicaments ayurvédiques à prendre le soir et le matin. Je me vois difficilement chanter le regard tourné vers l’Est cet hymne au médicament :

Que Brahma, Daksa, Ashvinis, Rudra, Indra, la terre, la lune, le soleil, l’air, le feu, les Sages, le comité des Herbes, et les êtres vivants te protègent ! Que ce médicament soit pour toi comm le Rasayana pour les Sages, le Nectar pour les Dieux, et Sudha pour les Bons Serpents. Om ! Salutations au médicament !

Et puis il y a encore le yoga Sivananda et ses douze postures de base (asanas). Oh mais il faut aussi chanter et prier (et ne pas sortir de sa retraite le temps qu’elle dure. C’est le fameux Bhakti yoga (initiation au yoga du son, chant et mantras). Je suppose que ces prières et chants sont des mantras purificateurs.

Cette retraite se veut ressourcement, remise en forme et quête de soi. Pourquoi pas !

Quant au programme des excursions, je vois un jour 8 temples au programme.

Retraite-Karnataka-2018-opt

Bien je crois voir dans ce programme apparemment alléchant une sorte d’embrigadement. Mais je suis rempli de toxines. Quand je serai désintoxiqué peut être pourrais-je entendre les tenants et les aboutissants de la chose. Peut-être.

Chaque jour votre corps est massé par quatre personnes qui vous répandent deux litres d’huiles essentielles sur le corps. Certains se spécialisent sur le corps d’autres sur la tête. Question: de quelle huile serai-je ainsi badigeonné par les mains expertes. Euh moi monsieur le tradipraticien, pour moi ce sera de l’huile carapate. Mon père m’en a toujours dit du bien. Et vous utilisez le bayrum, docteur ? Le semen contra ?

À l’arrivée après un voyage de deux jours qui même de Mangalore (capitale du district Dashina Kannada) on est mis au repos pendant deux jours. Puis a lieu un puja, une cérémonie d’accueil. En fin de parcours un autre puja, d’ adieu celui-ci, clôturera la retraite. En attendant la saison suivante.

Et les prix sont-ils doux, les prix, sont-ils ayurvédiques ?

002.12_la-retraite-tarifs-sans-avion

Le vol international n’est bien évidemment pas compris, tout comme ne l’est pas le visa pour l’Inde. Tout comme les assurances voyage-rapatriement. Le visa coûterait dans les 60 € et le voyage international de l’ordre  de 1300 dollars à partir du Canada et d’environ 700€ maximum selon la saison à partir de Paris.

Sont compris l’hébergement en chambre double ou en dortoir de huit maximum, les repas végétariens, la cure, les déplacements en excursions, les visites quotidiennes pendant la cure, en rickchaw pour consulter le docteur Satappa, les cours de cuisine végétarienne, les déplacements entre Mangalore et Kundapura (aller-retour).

Cela vous reviendra entre 1555 USD et 4455 USD (à noter que pour les chambres et chalets la deuxième personne paie 50% de la valeur de la chambre)

Il y a six types d’hébergement donc 6 types de prix (voir tarifs ci-dessus) mais on n’est jamais plus loin qu’à 3 minutes de la plage de Kodi.

Bien plus intéressants pour moi les cours de cuisine végétarienne et ayurvédique . Mais de là à payer les yeux de la tête pour quelques maigres leçons que je pourrais retrouver aisément sur Google en mettant recettes gastronomiques ayurvédiques ou ayurvedic recipes, je me tâte . Ne serait-ce pas plus intéressant pour moi de m’inscrire directement alors à un cours de cuisine végétarienne de 3 semaines, ou à une retraite ital, ou simplement une retraite dans les montagnes non loin de la mer, quelque part somewhere ?

Par contre un cours de ital cooking me paraît beaucoup plus correspondre à mon dosha. Il pourrait avoir lieu en Guadeloupe, en Dominique, en Jamaïque, ce ne sont pas les rasta chefs qui manquent et je ne serais pas étonné que l’on propose à Trinidad même des cours de cuisine ayurvédique. Eh oui faut penser à son empreinte carbone, quand même ! Chef ital are you ready for a new student ? How about a 3-week session ?

1. Jamaïque : Zimbali’s Retreats : Mark and Alicia vous reçoivent dans le cadre majestueux de la Canaan mountain, Westmoreland, Little London, negril, Jamaica. 6 cottages. Il y a là aussi un restaurant nommé Zimbali’s mountain Cooking studio. Moi je souhaiterais me reposer, experimenter the real livity of the rastafarian culture avec rasta Fiayah. All inclusive

2 Jamaïque : Camp Cabarita Eco Lodge : Arrivée à Montego bay. Transfer jusqu’à Westmoreland

Camp Cabarita, séjour de 7 à 14 jours dans les montagnes Dolphin Head à Westmoreland, Jamaïque

Course hands- on avec le chef Freda et le chef local

Le logement peut être un hamac, un bird’s nest (nid d’oiseau),un jungalo (bungalow perché dans les arbres ou dans la forêt), irie cottage loft, Irie cottage flat,

3. Sainte-Lucie : Balenbouche : Yoga retreats caribbean style

4.Dominique : Jungle Bay: yoga retreats, holistic retreats, wellness retreats

5. Jamaïque : Ras Mokko (Ras Soloman Jackson) à Sunny Hill, Jamaïque (Riverside cool cottages) mokko@worldstogethertravel.com

 

 

 

Jubilado, aposentado, retired, pensioenist, retraité: heu-reux

Aujourd’hui enfin le divin jeune homme pénètre dans ce territoire si doux et redouté à la fois. Il vient de franchir allègrement le Cap de la Bonne Espérance. Il cingle comme un esquif mort de faim vers l’azur transfiguré par les alizés . Officiellement notre homme est retraité . Premier août 2018. Sonnez hautbois, résonnez musettes, chantons tous l’avènement du jeune homme. Trinquons tous en chœur. Et grignotons de délicieux chips de légumes.

Et chantons notre hymne à la joie:

« Je n’ai pas changé. Je suis toujours ce jeune vieillard étranger. »

Je viens de me peser. 91,8 kilos. Lai lai lai. J’ai pris ma tension 11.8/8.8 LAI LAI LAI. 70 pulsations par minute. J’ai pris mon petit café avec trois tout petits morceaux de sucre de canne roux. Jubilado, aposentado, retired, retraité. Heu-reux !

Un petit thon rouge salade couscous pour marquer le coup en tête à tête.

Martin Luther King aurait sans doute dit: « Free at last, free at last. Thank God almighty, we are free at last » .

J’aimerais qu’on me chante comme Dalida à ce jeune homme étranger : « Tu n’as pas changé »

Heu-reux, aurait dit Fernand Raynaud.

Bah moi suis heureux. Je m’excuse, c’est vrai. J’suis heureux. J’suis cantonnier. Parce que moi, j’travaille dans les petits chemins vicinaux. Vous m’avez peut- être aperçu déjà dans mon fossé, appuyé sur ma faux. Quand il pleut j’travaille pas, quand y a d’la neige je scie du bois. Heu-reux ! Y en a qui tiennent le haut du pavé moi j’tiens le bas du fossé . J’suis heureux. J’suis payé au mois. Quand il pleut, j’travaille pas l’hiver. Qu’est ce que j’suis heureux ! Quand j’rentre le soir. Vous savez qu’ y en a, quand ils ont fini leur boulot vers les sept-huit heures de l’après- midi, ils prennent le métro ou l’autobus, ils attendent des heures. Moi, quand j’ai fini mon boulot vers les quatre heures de l’après midi, quand j’rentre c’est bien rare si dans mon panier j’ai pas quelques champignons. Ou quelques amandes, ou des noisettes ou bien des airelles. Les airelles, ce sont des fruits très délicats que vous n’ pouvez pas connaître, vous. Parce que ça n’supporte pas le voyage. Alors c’est bon pour les cantonniers. Heu-reux ! Y a qu’un seul jour où j’m’ennuie dans la vie c’est lorsque je suis obligé d’aller à Paris. Parce qu’on a une tante qui invite tous ses neveux. Et nous sommes tous réunis autour de la table. Y en a un il a pas eu d’ chance dans sa vie. Pauvre malheureux. Il a réussi à tous ses examens. Il est devenu chef d’entreprise. Il a sept cents employés sous ses ordres. Quel est ce mot qui revient sans arrêt dans sa conversation ? Ah mais j’avais entendu parler de ce mot là. Ah oui. Impôt. Qu’est ce que ça veut dire ? J’en ai parlé à mon copain, c’est le patron du p’tit café Au Joyeux Cor de Chasse. C’est à l’orée du bois, juste à la sortie du village. Il a dit impôt impôt. P’têtre qu’ils pensent qu’à boire à Paris ? Alors on a bu un pot.

Mon deuxième cousin germain c’est le comique de la famille. Qu’est ce qu’il m’fait rire, cuila alors ! Il est professeur de philosophie. Il passe sa vie à étudier ce que les autres pensent. Des nuits entières, il disserte. Le rapport, je l’ai appris par cœur tellement ça m’a fait rire, J’suis cantonnier, J’suis cantonnier des chemins vicinaux. Il disserte sur le rapport qu’il y a entre la pensée de Blaise Pascal qui a dit : « oui, moi je crois. Parce que j’ai la foi. Et c’est pour ça que j’crois. » Par rapport à l’anticlericalisme de Voltaire qui a dit: « moi je n’ crois pas mais j’ai la foi en ce que je n’crois pas et c’est pour ça que je n’crois pas » . Et moi pendant ce temps là la nuit je dors. Heu-reux.

Mon troisième cousin Germain je n’ose pas trop en parler parce que c’est le diminué de la famille. Quand il est en voiture il peut pas voyager comme tout le monde. Alors il lui faut une cocarde bleu blanc rouge à son pare-brise. Il est député ou sénateur. Alors il lui faut un flic devant, un flic derrière pour laisser passer.

Et le quatrième c’est le plus chouette de tous, c’est le toubib, lui il connaît la vie. Quand son regard rencontre le mien nous nous comprenons. Il est chouette. Il me sort toujours de l’embarras. L’autre fois y a le philosophe qui a dit « tu es heureux, heureux, essaie de le prouver d’une façon concrète que tu es heureux » . Alors le toubib à répondu pour moi . « Tu as déjà vu, toi, des cantonniers qui faisaient grève ? » Heu. Je suis heu-reux.

Tout ce que je sais c’est que je suis encore un morphal. J’ai toujours envie comme à 17ans de mordre dans la vie, de créer mon destin comme on crée une œuvre d’art, de ne pas être le jouet des circonstances au gré du bon vouloir des Deus ex machina qui nous entourent. Avoir envie est fondamental. Avoir envie est à la racine de tour ce qui me meut. Ce n’est pas tant la quantité, le calibre de l’envie que sa qualité, son intensité. Une envie permanente de femme enceinte pour nourrir les jumeaux morphales qui baignent dans son phalle. Une envie même quand elle est mort-née est une envie qui laisse des traces indélébiles. Dans envie il y a « en » il y a « vie » . J’ai envie car je suis en vie. A l’instinct de vie je préfère l’instinct d’envie. La vie ou le vit. La bourse ou la vie. Choix cornélien que cet instinct vital qui condamne à mettre au ban tout plan quinquennal.

65 ans et neuf mois pour arriver on top of the Hill.

Je pense en ce jour de lancement de mon « magical mystery tour » personnel à la chanson des Beatles  » Fool on the Hill » .

« Day after day

Alone on a hill

The man with the foolish grim

Is sitting perfectly still

And nobody wants to know him

They can see that he’s just a fool

But he never gives an answer

But the fool on the hill

Sees the sun going down

And the eyes in his head

See the world spinning round.

His head in a cloud

The man with a foolish grin

Is talking perfectly loud

But nobody wants to hear him

They can see that he’s just a fool

But he never gives answer

But the fool on the hill

Sees the sun going down

And his eyes in his head

See the world spinning round. »

Cela traduit peut-être l’impression que j’ai aujourdhui d’être tout-à-coup mais en même temps depuis toujours un « fool on a hill with a foolish grin ».

Oui l’envie se caractérise par ce foolish grin. Sans ce « foolish grin » pas de vie, pas d’envie.

Me revient aussi un refrain de Joe Dassin qui parlait lui aussi de « fou sur la colline » à sa façon.

« Elle m’a dit d’aller siffler là-haut sur la colline

De l’attendre avec un petit bouquet d’églantines

J’ai cueilli des fleurs et j’ai sifflé tant que j’ai pu

J’ai attendu, attendu, elle n’est jamais venue »

Alors pour la postérité avant que ma trace d’actif ne soit à jamais effacée des tables de la planète Earth permettez ce petit album fugace et fou pour entrer de plain-pied dans le meilleur âge. Le troisième. La troisième mi-temps.

Dix photos pour un jubilé.

La plus longue éclipse lunaire totale du siècle entre au revoir et adieu

dh7u-unx0aenp8y1627579187.jpeg

Ce soir 28 juillet 2018 la lune va subir sa plus longue éclipse, la plus longue éclipse totale de ce vingt-et-unième siècle. A 21H30 heure française l’astre passera du cuivré aux 99 nuances de rouge et orange pour parvenir à 22H20 à la lune de sang, la lune rousse.. Cela durera au total 103 minutes, nous dit-on. Exactement 1 heure 42 minutes et 57 secondes. Le soleil, la terre, Mars et la lune resteront alignés sur le même horizon puis chacun reprendra sa dérive. Puis la lune sortira de l’ombre de la terre à partir de 23H13 et à 1H28 elle redeviendra comme à son habitude blanche. Et moi je continuerai en rêvant ma drive d’astronomie. Je ne sais trop si je dois dire au revoir à l’éclipse ou adieu.

Je n’aime pas trop le mot adieu car il implique une vision divine. On pourrait dire aussi en Dieu. C’est un peu une vision latine puisqu’on a aussi adeus em portugais, adios en espagnol, addio en italien où Deus e Dios e Dio sont les synonymes parfaits de Dieu. Mais au moment d’une éclipse totale de lune tous les êtres ont un rapport intime avec leurs instincts archaïques, leur moi primal.

Ce n’est pas par hasard si dans le Nouveau Testament et le livre des Révélations l’apôtre Jean dans Apocalypse 6:12 évoque un soleil noir comme un sac de crin (black as sackcloth of hair) (negro como saco de cilicio) (negro como un saco e cilicio) (nero come il carbone) et une lune rouge comme sang. Tout cela apparaît après un tremblement de terre terrible quand le messager, un agneau ouvre le sixième sceau.

Et la suite n’est pas très réjouissante dans Apocalypse 6:13

Les étoiles du ciel tombent sur la terre comme lorsqu’un figuier secoué par un vent violent jette ses figues vertes

On parle dans les versions française et anglaise de noir comme un sac en toile de crin (de chèvre ou de chameau) alors que dans la version portugaise et espagnole on parle de cilice, (negro como um saco e cilicio)(negro como saco de cilicio) une sorte de vêtement de bure que l’on utilisait pour se mortifier.

Que dit la version latine de ce jour de colère?

12 et vidi cum aperuisset sigillum sextum et terraemotus factus est magnus et sol factus est niger tamquam saccus cilicinus et luna tota facta est sicut sanguis

13 et stellae caeli ceciderunt super terram sicut ficus mittit grossos suos cum vento magno movetur

Ne finassons pas: le soleil n’est pas d’actualité, ce soir il ne sera pas disent les astronomes noir comme un sac de cilice mais ne devrions pas nous méfier un tout petit peu de cette lune de sang ?

Moi j’irai avec un parapluie car je ne veux pas me prendre des figues vertes sur la tête et des rafales de sang. J’ai bien regardé la météo. Les orages ne sont pas impossibles ainsi que le tonnerre et la foudre. J’ai déjà pris un petit café au lait et au chocolat pour dernier viatique !

Adieu ou au revoir. Goodbye or farewell, até logo ou adeus !

En fait de lune en menstrues je n’ai même pas vu de lune. Il est 22H54. Mais j’ai vu des centurions romains sous l’Arc de Triomphe de Saintes et des feux de bengale sous les colonnes à chapiteau dorique.

The cave you fear to enter holds the treasure you seek

On voit beaucoup de toutes parts illustrée de photos suggestives cette citation attribuée à Joseph Campbell, (1904-1987), un anthropologue américain en mythologie comparée et religion comparée. Il a beaucoup écrit et beaucoup communiqué à travers ses conférences.

« The cave you fear to enter holds the treasure you seek. »

correspond à ce qu’il a écrit par ailleurs

« where you stumble there is your treasure. The very cave you are afraid to enter turns out to be the source of what you are looking for. The damned thing in the cave that was so dreaded has become the center ».

Il poursuit avec ceci:

« The ultimate aim of the quest must be neither release nor ecstasy for oneself, but the wisdom and the power to serve others »

Il dit par ailleurs :

« It’s only when a man tames his own demons that he becomes the king of himself, if not of the world »

Campbell est connu pour sa théorie du monomythe (aussi appelée de voyage du héros) exposée dans son ouvrage de 1949 Le héros aux mille et un visages (The Hero with a Thousand Faces) selon laquelle nous sommes tout un CHACUN, VOUS COMME MOI, LES VARIANTES D’UN SEUL ET MÊME HERO archétypal, nous sommes chacun à notre manière des héros voyageurs tels le Roi Arthur, des Aladin, des Sinbad, des Néo (Thomas A. Henderson dans la serie The Matrix), des Frodo Baggins (Frodo Bessac ou Frodon Sacquet selon la version, le hobbit dans Lord of the Rings – le Seigneur des Anneaux – de J.R.R. Tolkien), des Ti Jean, des Marty MacFly (Back to the future), des Harry Potter, des James Bond, des Indiana Jones, es des Kompè Kondenn, des Luke Skywalker (Star Wars) parcourant les douze étapes D’UN SEUL ET MEME voyage mythologique et archétypal pour reprendre les termes de Carl Gustav Jung qui définit un archétype comme un modèle primitif structurant l’inconscient collectif qui apparaît dans l’imaginaire de tout un chacun quel que soit sa culture. Nous aurions en nous des couches d’expériences millénaires à l’intérieur de notre propre expérience. Le précurseur fut Vladimir Propp (1895-1970), le folkloriste russe qui a partir de l’analyse des contes merveilleux russes essaie de dégager dans son livre de 1928, La morphologie du conte, 32 fonctions narratives récurrentes dans le déroulent d’une intrigue. Une autre influence notable est celle d’ Algirdas Julien Greimas (1917-1992), linguiste et sémiologue lituanien qui publie son texte fondateur en 1966 Sémantique structurale -Recherche de méthode.

Il y aurait selon Campbell 12 étapes narratives de ce voyage du héros, voyage qui le mène du monde ordinaire au nouveau monde et le retourne au monde ordinaire.

Voyage-du-héros

  1. Le monde ordinaire.

c7afc2fdf663f67406ec925603793c5a-1693686361.jpg

f66695e0edac87e0ec802f99d00a87ce697775893.jpeg
3. La refus de l’appel, de l’aventure, peur, réticences
1702810-joseph-campbell-quote-the-cave-you-fear-to-enter-holds-the383244185.jpg
4. La rencontre avec le sage, mentor, le guide. Encouragement + arme/objet magique
1702811-joseph-campbell-quote-the-cave-you-fear-to-enter-holds-the-1217209950.jpg
5. Le passage du seuil (obstacle) entre le monde ordinaire et le nouveau monde. Pas de possibilité de marche arrière
1702809-joseph-campbell-quote-the-cave-you-fear-to-enter-holds-the833331516.jpg
6. La rencontre avec les alliés, les ennemis et les épreuves (éléments perturbateurs)
2005803-joseph-campbell-quote-the-cave-you-fear-to-enter-holds-the309046307.jpg
7. Approche et irruption au coeur, l’endroit le plus dangereux, de la caverne, la forêt, le désert, l’île déserte où l’objet de la quête se trouve en profondeur
2005805-joseph-campbell-quote-the-cave-you-fear-to-enter-holds-the891088169.jpg
8. Dernière épreuve (épreuve suprême) : Mort et résurrection par affrontement
2005802-joseph-campbell-quote-the-cave-you-fear-to-enter-holds-the98146381.jpg
9. La récompense : l’épée, le Graal, la Toison d’Or, l’élixir, l’objet de la quête, le savoir acquis
2005804-joseph-campbell-quote-the-cave-you-fear-to-enter-holds-the-1269996785.jpg
10. Le chemin du retour et vengeance de l’ennemi
4678111-joseph-campbell-quote-the-cave-you-fear-to-enter-holds-the-1644217341.jpg
11. La renaissance, la transformation à travers l’expérience vécue dans le nouveau monde et l’utilisation du savoir acquis lors du voyage
4678112-joseph-campbell-quote-the-cave-you-fear-to-enter-holds-the2067155613.jpg
12. Le retour au point de départ avec l’objet de la quête, un savoir, un objet, un elixir. Pour donner un sens à l’aventure il faut que l’objet/le savoir contribue à l’amélioration ou à l’harmonie du monde. Dénouement et épilogue
c7afc2fdf663f67406ec925603793c5a911094849.jpg

Ainsi toute aventure serait mythologique et tout voyage serait une relecture inconsciente des odyssées antiques et mythiques qui nous ont précédé. Nous serions tous les héros en même temps dans leur quête d’un objet, chacun ayant un objet de prédilection. Cette structure des contes et des narratologies a été bien sûr reprise par les scénaristes de toute origine pour écrire leurs scénarios de films. Les héros partent toujours dans les films d’une situation ordinaire pour plonger ensuite dans une situation extraordinaire pour enfin retourner à la situation de base une fois la quête atteinte.

Cette théorie du monomythe a amené a élaborer aussi une psychologie ou psychanalyse des contes. Car toutes ces fonctions du conte renvoient aussi à des fonctions psychologiques. Voir la Psychanalyse des Contes de Fées, de Bruno Bettelheim (1976). Titre original : The uses of Enchantment: The Meaning and Importance of Fairy Tales

J’ai toujours eu une certaine résistance en relation à l’universalité des mythes. ces théories ont été élaborées au début du siècle avec une vision de domination. Je ne vois pas pourquoi ce qui fait fonctionner les contes russes devrait être défini comme un universel, intemporel, omnipotent. je ne vois pas ce qui fait fonctionner le christianisme servir à élaborer un universalisme des faits religieux. Je ne vois pas comment la construction des langues indo-européennes peut expliquer les langues océaniennes ou africaines. Je crois que le fait de vouloir une filiation phylo-génétique en tout dans un effort de comparaison extensive est un peu reductive. J’ai toujours en cela eu une certaine résistance à l’explication de Noah Chomsky pour lequel le langage, dans sa vision structuraliste, est déterminé par un appareil inné, le LAD, the language acquisition device, une sorte de moteur universel, un instinct structurel, qui nous permettrait d’acquérir une langue étrangère. Je ne nie pas qu’il y ait des universaux, sauf que je crois qu’il y a des variables beaucoup plus importantes comme l’ont souligné Jerome Bruner (1915-2016) et Lev Vygotsky (1896-1934) qui eux insistent sur l’environnement, la médiation sociale la différenciation pédagogique et l’accompagnement tutoriel.

On nous dit assez que nager est instinctif pour l’homme. On jette des enfants dans l’eau et ils nagent. Pourtant je n’ai jamais vu un parent jeter son enfant dans l’eau. Bien évidemment on peut considérer que nager est aussi un voyage intérieur et que son apprentissage est aussi un voyage initiatique pour certains comme moi-même qui ne sait pas nager.

In the Great Triumphant Morning

Robert Emmett Winsett (1876-1952) a composé plus de 1000 gospels qu’on peut retrouver dans les recueils de chants, cantiques et autres hymnes protestants et plus spécialement dans la dénomination suivante : église pentecôtiste. Il a composé par exemple Jesus is coming soon, The message of his coming, When we all get to heaven et en 1918 l’hymne suivant In the Great Triumphant Morning. (Au grand matin triomphant.) Cet hymne se chante particulièrement en chorale et m’a été adressé par une membre de l’Eglise Wesleyenne de Willikies, Antigua (Lion of Judah Wesleyan Holiness Church). Mais d’autres églises évangéliques pourraient tout aussi bien entonner cet hymne. Je parle par exemple de l’Olivet Pentecostal Church de Liberta, toujours à Antigua.

1.In the Great Triumphant Morning

When we hear the Bridegroom cry

And the dead in Christ shall rise,

We’ll be changed to life immortal,

In the twinkling of an eye,

And meet Jesus in the skies.
Refrain
We shall all rise to meet Him,
We shall all rise to greet Him
In the morning when the dead in Christ shall rise
We shall all rise to meet Him,
We shall all rise to greet Him,
And shall have the marriage supper in the skies.

2. In the great triumphant morning,

What a happy time ’twill be,

When the dead in Christ shall rise,

When the Lord descends in glory,

Sets His waiting children free,

And we meet Him in the skies.[Refrain]

3. In the great triumphant morning,

When the harvest is complete,

And the dead in Christ shall rise,

We’ll be crowned with life immortal,

Christ and all the loved ones meet,

In the rapture in the skies. [Refrain]

4. In the great triumphant morning,

All the kingdom we’ll possess,

Then the dead in Christ shall rise,

Reign as kings and priests eternal,

Under Christ forever blest,

After meeting in the skies.[Refrain]

UN CYCLONE NOMMÉ DENTELLE

pr-gallardo-hurricane-series

Il y a dans la famille cyclone deux lignées diaboliques: les Cacocyclones et les Agathocyclones. Qu’ils soient lions rugissants tropicaux ou serpents dévorants sub-tropicaux, qu’ils soient caïmans pleurnichards baillant leurs dépressions, panthères vomissant tempêtes ou baleines rotant cyclones, les vents sont des génies prodigieux et prestigieux. Leur sexe est indéfini au royaume de passementerie : Luis, Betsy, Hugo, Cynthia, Harvey, Irma, Maria ! Katrina, Andrew, Sandy, Ike, Wilma, Hugo, Rita, Frances, Charley, Ivan ! Leurs noms sont gravés au fer rouge dans les lacets de guipure du vent.

6085588376_302162f10d-500x350_2

Dès le 1er juin la saison des cyclones est ouverte. Hurricane season is open ! La WMO (World Meteorological Organization) puise dans sa liste de prénoms qui ne contient jamais les initiales Q, U, X, Y, Z. Donc pas de cyclone Ursula, ni Zoé, ni Xavier, ni Yann, ni Yolande ni Quénette. De plus la même liste revient tous les 6 ans. Quand un cyclone a été particulièrement mortel il disparaît de la liste c’est ainsi qu’il n’y a plus de cyclone Hugo (1989), ni Betsy (1965), ni Katrina (2005), ni Mitch (1998), ni Erika (2015)  ni Sandy (2012) par exemple.

2005 : Arlene  Bret Cindy Dennis Emily Franklin Gert Harvey Irene Jose Katrina Lee Maria Nate Ophelia Philippe Rita Stan Tammy Vince Wilma

2006 : Alberto Beryl Chris Debby Ernesto Florence Gordon Helene Isaac Joyce Kirk Leslie Michael Nadine Oscar Patty Rafael Sandy Tony Valerie William

2007 : Andrea Barry Chantal Dean Erin Felix Gabrielle Humberto Ingrid Jerry Karen Lorenzo Melissa Noel Olga Pablo Rebekah Sebastien Tanya Van Wendy

2008 : Arthur Bertha Cristobal Dolly Edouard Fay Gustav Hanna Ike Josephine Kyle Laura Marco Nana Omar Paloma Rene Sally Teddy Vicky Wilfred

2009 : Ana Bill Claudette Danny Erika Fred Grace Henri Ida Joaquin Kate Larry Mindy Nicholas Odette Peter Rose Sam Teresa Victor Wanda

2010: Alex Bonnie Colin Danielle Earl Fiona Gaston Hermine Igor Julia Karl Lisa Matthew Nicole Otto Paula Richard Shary Thomas Virginie Walter

2011 : Arlene, Bret, Cindy, Don, Emily, Franklin, Gert, Harvey, Irene, Jose, Katia, Lee, Maria, Nate, Ophelia, Philippe, Rina, Sean, Tammy, Vince, Whitney

2012 : Alberto Beryl Chris Debby Ernesto Florence Gordon Helene Isaac Joyce Kirk Leslie Michael Nadine Oscar Patty Rafael Sandy Tony Valerie William

2013 : Andrea Barry Chantal Dorian Erin Fernand Gabrielle Humberto Ingrid Jerry Karen Lorenzo Melissa Nestor Olga Pablo Rebekah Sebastien Tanya Van Wendy

2014 : Arthur Bertha Cristobal Dolly Edouard Fay Gonzalo Hanna Isaias Josephine Kyle Laura Marco Nana Omar Paulette Rene Sally Teddy Vicky Wilfred

2015 : Ana Bill Claudette Danny Erika Fred Grace Henri Ida Joaquin Kate Larry Mindy Nicholas Odette Peter Rose Sam Teresa Victor Wanda

2016 : Alex Bonnie Colin Danielle Earl Fiona Gaston Hermine Ian Julia Karl Lisa Matthew Nicole Otto Paula Richard Shary Tobias Virginie Walter

2017 : Arlene, Bret, Cindy, Don, Emily, Franklin, Gert, Harvey, Irma, Jose, Katia, Lee, Maria, Nate, Ophelia, Philippe, Rina, Sean, Tammy, Vince, Whitney

2018 : Alberto Beryl Chris Debby Ernesto Florence Gordon Helene Isaac Joyce Kirk Leslie Michael Nadine Oscar Patty Rafael Sara Tony Valerie William

2019 : Andrea Barry Chantal Dorian Erin Fernand Gabrielle Humberto Imelda Jerry Karen Lorenzo Melissa Nestor Olga Pablo Rebekah Sebastien Tanya Van Wendy

2020 : Arthur Bertha Cristobal Dolly Edouard Fay Gonzalo Hanna Isaias Josephine Kyle Laura Marco Nana Omar Paulette Rene Sally Teddy Vicky Wilfred

2021 : Ana Bill Claudette Danny Elsa Fred Grace Henri Ida Julian Kate Larry Mindy Nicholas Odette Peter Rose Sam Teresa Victor Wanda

2022 : Alex Bonnie Colin Danielle Earl Fiona Gaston Hermine Ian Julia Karl Lisa Martin Nicole Owen Paula Richard Shary Tobias Virginie Walter

2023 : Arlene Bret Cindy Don Emily Franklin Gert Harold Idalia Jose Katia Lee Margo Nigel Ophelia Philippe Rina Sean Tammy Vince Whitney

2024 : Alberto Beryl Chris Debby Ernesto Florence Gordon Helene Isaac Joyce Kirk Leslie Michael Nadine Oscar Patty Rafael Sara Tony Valerie William

2025 : Andrea Barry Chantal Dean Erin Felix Gabrielle Humberto Imelda Jerry Karen Lorenzo Melissa Nestor Olga Pablo Rebekah Sébastien Tanya Van Wendy


Pas un seul cyclone nommé Dentelle ! Et pourtant !

L’exposition Puerto Rico : Defying Darkness 2018 ouvre au 516 arts à Albuquerque dans l’état de New Mexico. Parmi les exposants, tous d’origine portoricaine, je note la présence de Frances Gallardo, artiste plastique dont les « hurricane series » ont retenu mon attention.

Son portrait du cyclone Cynthia m’a tout particulièrement touché. Elle s’est basée sur les archives du NOAA pour proposer un cyclone de papier, aux points, aux nouages, aux brides et aux motifs remarquables. Un papier aux creux et reliefs, aux volutes et aux arabesques si interminables qu’on pourrait à s’y méprendre qualifier de dentelle, de dentelle aux fuseaux du Quercy. Cette dentelle dont on fait les cyclones en capture la transparence et la fragilité. La dentelle, renda en portugais, lace en anglais, merletto en italien, encaje en espagnol, kant en allemand.

Il y aurait donc quelque part dans un grand vent de chanvre, de lin blanc, de coton perlé, de soie écrue des maîtres-dentelliers et maîtres-dentellières qui centimètre carré par centimètre carré broderaient à tombeau ouvert sur les îles éparses devenues coussins-tambours leurs éventails, traines et voiles de dentelle noire faits de nuages de volants aux tulipes et aux roses

Homme à fossettes, hou la la, homme à …

Ne soyez pas jaloux, quoi. Est-ce ma faute si les fées se sont penchées sur mon berceau et m’ont doté de cet instrument parfait, de ce bel organe qui fait resplendir et rougir les joues de tout un chacun. Merci aux fées , merci aux divinités, merci aux génies de m’avoir ainsi entre tous élu homme à fossettes ! Fossettes toujours au pluriel, les jumelles, l’une à droite l’autre à gauche. Parfaitement parallèles et équilibrées. Empreintes du doigt des anges, N’allez surtout pas croire que c’est génétique. Explication oiseuse et superfétatoire, s’il en est. Non, chers messieurs de la Faculté, ne vous en déplaise, mon grand zygomatique n’est ni déformé ni plus court qu’un autre et le rapport entre mes pommettes et la commissure de mes lèvres n’est pas la cause de cette petite dépression enjouée et juvénile. Homme à fossettes, dimple man, homem com covinhas, hombre de hoyuelos, excusez du peu. Je suis un envoyé spécial sur Terre. Ma mission est une bénédiction dyonisiaque : sourire et faire sourire.

Mais voyez-vous, la Nature qui sait ce qu’elle fait m’a doublement doté. Car je suis aussi des rares ceux qui possèdent des fossettes d’Apollon ! Vous ne connaissez pas ? Disons alors que je suis doté du losange de Michaelis. Vous ne voyez toujours pas ! eh bien disons alors en anglais que je possède un rhombus of Michaelis. Toujours rien ? Bon  je vous explique. C’est anatomique, docteur Watson. Vous voyez l’épine dorsale , vous descendez vous descendez juste au-dessus du sillon interfessier, vos joues du bas si vous préférez, vous verrez deux petites dépressions de chaque côté qui relient l’os iliaque du pelvis au sacrum de l’épine et qui forment un cerf-volant. Fossae lumbales laterales, sacral dimples fossettes sacro-iliaques. C’est Phoebus lui-même, fils de Zeus et Léto, qui les a creusées là ces fossettes d’ Apollon, Apollo holes, back dimples, butt dimples, salières de Vénus chez ces dames, salières d’Apollon chez ces messieurs. Et n’allez pas appeler ça des poignées d’amour, espèce d’impertinent. Non ce sont mes thumb handles, zoné érogène de mon rhomboïde intime s’il en est que jamais je ne percerai de piercing comme certains. Ni en haut ni en bas. D’ailleurs je ne les vous montrerai pas, mon rhombus, mon cerf-volant secret. Laissez-le flâner tranquillement dans l’alizé apollonien de mes hanches, mon sourire d’en bas.